Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire
Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire  Poesie libre de Piron Voltaire
Un « unica libre » à l’érotisme affiché d’une saisissante modernité






down
Livres illustrés

Poésie libre de Piron, Voltaire, Grécourt, etc. [Suivi de] : Recueil de Poésies diverses de La Fontaine, Piron, Voltaire et Grécourt, etc.- Gaudrioles.

Paris, 1833.

In-18 de : 206 pp., 36 pp., 1 frontispice aquarellé, 7 gravures coloriées, 9 gouaches originales ajoutées, Plein chagrin vert, encadrement de filets dorés et à froid sur les plats, dos à nerfs finement orné, tranches dorées. Reliure de l’époque.

115 x 70 mm.

Édition originale de la plus grande rareté. Rarissime volume d’un érotisme puissant tant au plan du texte que de l’illustration. Gay, Bibliographie des ouvrages relatifs à l’amour, aux femmes, ..., p. 89.

Ce volume est si rare que Gay, dans sa Bibliographie des ouvrages relatifs à l’amour le cite, mais ne mentionne aucun exemplaire en main-privée ni en vente publique.

« Ce livre renferme en outre un opuscule intitulé : ‘Gaudrioles’, qui a 36 pages. Condamnation insérée au Moniteur du 9 juin 1839 » (Gay).

Le présent recueil contient 5 contes de La Fontaine : "Le Juge de Mesle, Le Paysan qui avait offensé son seigneur, Le Faiseur d'oreilles, L'Anneau d'Hans Carvel, Le Muletier".

Continuellement poursuivi, notamment au XIXe siècle, la destruction de cette édition fut ordonnée par arrêt de la cour d’assises de la Vienne du 12 décembre 1838, inséré au Moniteur du 9 juin 1839. Des gravures destinées à illustrer ce recueil et notamment celles intitulées le Mal d’aventure, Tirliberly, l’Hospitalière, la Puce, la Planche, ont été également condamnées par jugement du tribunal correctionnel de la Seine du 6 mars 1852.

Le volume constitue un véritable objet érotique ; notre exemplaire est orné d’un titre libre à la date de 1804 peint à la main à l’époque, de 6 gravures libres à pleine page aquarellées à l’époque rehaussées d’un cadre plein or. Le volume fut en outre enrichi de 9 gouaches originales érotiques d’une rare intensité et modernité. Ces illustrations originales furent peintes sur les feuillets blancs reliés au début et à la fin du volume magnifiant celui-ci en un véritable unica érotique ancien.

Localisation des exemplaires : 1 seul dans le monde, à la B.n.F. !





Poésie libre de Piron, Voltaire, ...
Poesie libre de Piron Voltaire



  Poesie libre de Piron Voltaire



  Poesie libre de Piron Voltaire



  Poesie libre de Piron Voltaire



  Poesie libre de Piron Voltaire



 


Prix: 15 000 €

Poésie libre de Piron, Voltaire, Grécourt, etc. [Suivi de] : Recueil de Poésies diverses de La Fontaine, Piron, Voltaire et Grécourt, etc.- Gaudrioles.

Paris, 1833.

In-18 de : 206 pp., 36 pp., 1 frontispice aquarellé, 7 gravures coloriées, 9 gouaches originales ajoutées, Plein chagrin vert, encadrement de filets dorés et à froid sur les plats, dos à nerfs finement orné, tranches dorées. Reliure de l’époque.

115 x 70 mm.

Édition originale de la plus grande rareté. Rarissime volume d’un érotisme puissant tant au plan du texte que de l’illustration. Gay, Bibliographie des ouvrages relatifs à l’amour, aux femmes, ..., p. 89.

Ce volume est si rare que Gay, dans sa Bibliographie des ouvrages relatifs à l’amour le cite, mais ne mentionne aucun exemplaire en main-privée ni en vente publique.

« Ce livre renferme en outre un opuscule intitulé : ‘Gaudrioles’, qui a 36 pages. Condamnation insérée au Moniteur du 9 juin 1839 » (Gay).

Le présent recueil contient 5 contes de La Fontaine : "Le Juge de Mesle, Le Paysan qui avait offensé son seigneur, Le Faiseur d'oreilles, L'Anneau d'Hans Carvel, Le Muletier".

Continuellement poursuivi, notamment au XIXe siècle, la destruction de cette édition fut ordonnée par arrêt de la cour d’assises de la Vienne du 12 décembre 1838, inséré au Moniteur du 9 juin 1839. Des gravures destinées à illustrer ce recueil et notamment celles intitulées le Mal d’aventure, Tirliberly, l’Hospitalière, la Puce, la Planche, ont été également condamnées par jugement du tribunal correctionnel de la Seine du 6 mars 1852.

Le volume constitue un véritable objet érotique ; notre exemplaire est orné d’un titre libre à la date de 1804 peint à la main à l’époque, de 6 gravures libres à pleine page aquarellées à l’époque rehaussées d’un cadre plein or. Le volume fut en outre enrichi de 9 gouaches originales érotiques d’une rare intensité et modernité. Ces illustrations originales furent peintes sur les feuillets blancs reliés au début et à la fin du volume magnifiant celui-ci en un véritable unica érotique ancien.

Localisation des exemplaires : 1 seul dans le monde, à la B.n.F. !