LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica-- LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica-- LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica--
LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica-- LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica-- LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica--
Rare édition originale de ce superbe ouvrage imprimé à 160 exemplaires seulement La mosaïque du cirque d’Italica, en 22 somptueuses planches en couleurs.





down
Art et architecture / Livres illustrés

LABORDE, Alexandre Louis-Joseph, comte de

Description d’un pavé en mosaïque découvert dans l’ancienne ville d’Italica, aujourd’hui le village de Santiponce, près de Séville.

Paris, P. Didot l’Aîné, 1802.

Très grand in-folio de (2) ff., 103 pp., 1 frontispice gravé imprimé en couleurs et rehaussé d’aquarelle et 22 planches hors texte numérotées dont 1 sur double-page. Gravures dans le texte. Qq. rousseurs. Relié en plein cuir de Russie brun de l’époque, plats richement ornés d’encadrements multiples de filets dorés et roulettes néo-classiques, dos à nerfs orné, tranches dorées. Reliure de l’époque de Ph. Selenka avec son étiquette.

680 x 510 mm.

Rare édition originale de ce superbe ouvrage imprimé à 160 exemplaires seulement. Vicaire, Manuel de l’amateur, IV, 741 ; Graesse, Trésor de livres rares, IV, 59 ; Brunet, III, 714 ; Cicognara 3960 : « edizione di massimo lusso » ; Monglond V, 1124-1125 ; Palau 128972.

« Publié à 200 fr. ; cet ouvrage a été, d’après ‘La France littéraire’ de Quérard, tiré à 160 exemplaires » (Vicaire).

La mosaïque mentionnée sur le titre (d’environ 13 x 9 mètres) fut découverte le 12 décembre 1799 à Italica (aujourd’hui le village de Santiponza près de Séville), et Laborde s'empressa de publier son ouvrage, somptueusement imprimé par Didot, avant de se lancer dans la publication du Voyage d'Espagne. "La description de cette mosaïque devoit faire partie d'un voyage pittoresque d'Espagne, et ne paroître que dans un an; mais les éclaircissements qu'elle donne aux amateurs de l'Antiquité sur plusieurs points intéressants m'ont déterminé à en faire un ouvrage particulier, et par conséquent plus détaillé... Le pavé dont on donne ici la description est le plus considérable qui ait été découvert" (introduction). Lorsque cette mosaïque fut découverte, la majeure partie du char de course figurant dans sa partie centrale manquait, mais le superbe encadrement très élaboré figurant des muses et autres figures dans des médaillons était presque intact. Le présent ouvrage est indispensable pour la connaissance et l'étude iconographique de cette grande mosaïque romaine trouvée dans l’enceinte du cirque d’Italica.

L’illustration superbe se compose de 9 gravures dans le texte, d’un frontispice et de 22 planches, la plupart par J. Marchand d’après les dessins de l’auteur. 18 d’entre elles, dont une sur double-page, sont des aquatintes imprimées en couleurs et rehaussées à l’aquarelle à la main, et 4 planches sont en noir.

« Edizione di massimo lusso » (Cicognara 3960).

Très bel exemplaire de ce rare ouvrage magnifiquement illustré en couleur, conservé dans sa riche reliure signée de l’époque en cuir de Russie décoré.





LABORDE, Alexandre Louis-Joseph, comte de Description d’un pavé en mosaïque ... La mosaïque du cirque d’Italica, ...
LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica--



  LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica--



  LABORDE-Alexandre-Louis-Joseph-comte-de-Description-d-un-pave-en-mosaique--La-mosaique-du-cirque-d-Italica--



 
La mosaïque du cirque d’Italica, en 22 somptueuses planches en couleurs.
Prix: 14 000 €

LABORDE, Alexandre Louis-Joseph, comte de

Description d’un pavé en mosaïque découvert dans l’ancienne ville d’Italica, aujourd’hui le village de Santiponce, près de Séville.

Paris, P. Didot l’Aîné, 1802.

Très grand in-folio de (2) ff., 103 pp., 1 frontispice gravé imprimé en couleurs et rehaussé d’aquarelle et 22 planches hors texte numérotées dont 1 sur double-page. Gravures dans le texte. Qq. rousseurs. Relié en plein cuir de Russie brun de l’époque, plats richement ornés d’encadrements multiples de filets dorés et roulettes néo-classiques, dos à nerfs orné, tranches dorées. Reliure de l’époque de Ph. Selenka avec son étiquette.

680 x 510 mm.

Rare édition originale de ce superbe ouvrage imprimé à 160 exemplaires seulement. Vicaire, Manuel de l’amateur, IV, 741 ; Graesse, Trésor de livres rares, IV, 59 ; Brunet, III, 714 ; Cicognara 3960 : « edizione di massimo lusso » ; Monglond V, 1124-1125 ; Palau 128972.

« Publié à 200 fr. ; cet ouvrage a été, d’après ‘La France littéraire’ de Quérard, tiré à 160 exemplaires » (Vicaire).

La mosaïque mentionnée sur le titre (d’environ 13 x 9 mètres) fut découverte le 12 décembre 1799 à Italica (aujourd’hui le village de Santiponza près de Séville), et Laborde s'empressa de publier son ouvrage, somptueusement imprimé par Didot, avant de se lancer dans la publication du Voyage d'Espagne. "La description de cette mosaïque devoit faire partie d'un voyage pittoresque d'Espagne, et ne paroître que dans un an; mais les éclaircissements qu'elle donne aux amateurs de l'Antiquité sur plusieurs points intéressants m'ont déterminé à en faire un ouvrage particulier, et par conséquent plus détaillé... Le pavé dont on donne ici la description est le plus considérable qui ait été découvert" (introduction). Lorsque cette mosaïque fut découverte, la majeure partie du char de course figurant dans sa partie centrale manquait, mais le superbe encadrement très élaboré figurant des muses et autres figures dans des médaillons était presque intact. Le présent ouvrage est indispensable pour la connaissance et l'étude iconographique de cette grande mosaïque romaine trouvée dans l’enceinte du cirque d’Italica.

L’illustration superbe se compose de 9 gravures dans le texte, d’un frontispice et de 22 planches, la plupart par J. Marchand d’après les dessins de l’auteur. 18 d’entre elles, dont une sur double-page, sont des aquatintes imprimées en couleurs et rehaussées à l’aquarelle à la main, et 4 planches sont en noir.

« Edizione di massimo lusso » (Cicognara 3960).

Très bel exemplaire de ce rare ouvrage magnifiquement illustré en couleur, conservé dans sa riche reliure signée de l’époque en cuir de Russie décoré.