KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-
KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine- KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-
Le premier livre médical illustré L’un des ouvrages de médecine les plus importants du XVè siècle
et le premier livre médical illustré, orné de 10 gravures à pleine page. Exemplaire Brölemann et Chiesa.






down
Histoire des Idées, innovations / Livres illustrés / Science, médecine

KETHAM, Johannes

Fasciculus medecine...

Venise, J. et G. de Gregoris, [28 mars] 1500.

In-folio de 34 ff. (a-e6 f4). Complet. Bordures extérieures du frontispice et du f. A2 redessinées à l’encre. Relié en demi-vélin. Reliure du XVIIIe siècle.

317 x 207 mm.

Troisième édition latine de l’un des plus beaux ouvrages illustré de médecine ancienne. Goff K-15 – BMC V 351 – Sander 3746 – Essling 588 – Choulant-Franck, History and bibliography of anatomic illustration, p. 121 : “An absolutely new latin edition”.

Publié d’abord en 1491, traduit en italien en 1493 et en espagnol en 1495, l’ouvrage présente les premières planches anatomiques imprimées. Les éditions de 1493 et 1495 marquent un tournant dans la tradition iconographique en assumant la représentation du corps, contrairement à la tradition médiévale. Cette troisième édition latine comprend également, comme les précédentes, le traité de Joannes de Tussignano, De peste evitanda, et l’ouvrage d’anatomie de Mundino, mais elle est augmentée ici du traité sur les maladies infantiles, De egritudinibus puerorum, de Rhazès.

Jean de Ketham, médecin allemand, vivait à la fin du XVe siècle. Il se rendit à Venise vers 1492 et publia le « Fasciculus medicinae » orné des gravures sur bois considérées comme les premières planches anatomiques qui aient été gravées.

L’illustration comprend 10 gravures sur bois imprimées à pleine page attribuées à l’école de Gentile Bellini (1420-1507). Elle offre l’un des meilleurs exemples de l’art de la gravure sur bois au XVe siècle et constitue l’un des chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne.

« Les gravures sont d’une beauté d’invention et d’une finesse de dessin admirables ; d’après Poppelreuther il s’agit du même artiste qui a créé les illustrations pour Poliphile, mais on les a aussi attribuées à Mantegna, Gentile Bellini, et à d’autres artistes. » (Max Sander Le livre à Figures italien).

Ces gravures sur bois furent à nouveau utilisées dans l’édition latine de 1495, mais raccourcies dans la partie basse de telle manière que sur la planche de dissection, les pieds de la table et le panier à terre ont disparu. Les initiales sont décorées d’un motif composé de feuillage et de fleurs sur un fond noir, dont trois sont disposées au début du texte.

Provenance : A. Brölemann avec ex-libris gravé. Carlo Alberto Chiesa (1978).





KETHAM, Johannes Fasciculus medecine... L’un des ouvrages de médecine ...
KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-



  KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-



  KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-



  KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-



  KETHAM-Johannes-Fasciculus-medecine--L-un-des-ouvrages-de-medecine-



 
L’un des ouvrages de médecine les plus importants du XVè siècle
et le premier livre médical illustré, orné de 10 gravures à pleine page. Exemplaire Brölemann et Chiesa.

Prix: 43 000 €

KETHAM, Johannes

Fasciculus medecine...

Venise, J. et G. de Gregoris, [28 mars] 1500.

In-folio de 34 ff. (a-e6 f4). Complet. Bordures extérieures du frontispice et du f. A2 redessinées à l’encre. Relié en demi-vélin. Reliure du XVIIIe siècle.

317 x 207 mm.

Troisième édition latine de l’un des plus beaux ouvrages illustré de médecine ancienne. Goff K-15 – BMC V 351 – Sander 3746 – Essling 588 – Choulant-Franck, History and bibliography of anatomic illustration, p. 121 : “An absolutely new latin edition”.

Publié d’abord en 1491, traduit en italien en 1493 et en espagnol en 1495, l’ouvrage présente les premières planches anatomiques imprimées. Les éditions de 1493 et 1495 marquent un tournant dans la tradition iconographique en assumant la représentation du corps, contrairement à la tradition médiévale. Cette troisième édition latine comprend également, comme les précédentes, le traité de Joannes de Tussignano, De peste evitanda, et l’ouvrage d’anatomie de Mundino, mais elle est augmentée ici du traité sur les maladies infantiles, De egritudinibus puerorum, de Rhazès.

Jean de Ketham, médecin allemand, vivait à la fin du XVe siècle. Il se rendit à Venise vers 1492 et publia le « Fasciculus medicinae » orné des gravures sur bois considérées comme les premières planches anatomiques qui aient été gravées.

L’illustration comprend 10 gravures sur bois imprimées à pleine page attribuées à l’école de Gentile Bellini (1420-1507). Elle offre l’un des meilleurs exemples de l’art de la gravure sur bois au XVe siècle et constitue l’un des chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne.

« Les gravures sont d’une beauté d’invention et d’une finesse de dessin admirables ; d’après Poppelreuther il s’agit du même artiste qui a créé les illustrations pour Poliphile, mais on les a aussi attribuées à Mantegna, Gentile Bellini, et à d’autres artistes. » (Max Sander Le livre à Figures italien).

Ces gravures sur bois furent à nouveau utilisées dans l’édition latine de 1495, mais raccourcies dans la partie basse de telle manière que sur la planche de dissection, les pieds de la table et le panier à terre ont disparu. Les initiales sont décorées d’un motif composé de feuillage et de fleurs sur un fond noir, dont trois sont disposées au début du texte.

Provenance : A. Brölemann avec ex-libris gravé. Carlo Alberto Chiesa (1978).