RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-
RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de- RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-
Édition originale rare du meilleur livre du « célèbre marin de Louis XIV » Édition originale du traité de manœuvres navales du « célèbre marin de Louis XIV ». Exemplaire relié en maroquin ancien orné d’un décor à la grotesque.





down
Livres illustrés / Science, médecine / Voyage, exploration

RENAU D'ELISSAGARAY, Bernard

De la Théorie de la Manœuvre des vaisseaux.

Paris, Estienne Michallet, 1689.

In-8 de (6) ff. dont un frontispice, 117 pp., 25 pl. dépliantes hors texte. Maroquin rouge, triple filet doré sur les plats, dos lisse orné à la grotesque, pièce de titre de maroquin vert, coupes décorées, dentelle intérieure, tranches dorées. Reliure ancienne.

175 x 115 mm.

Édition originale rare du meilleur livre du « célèbre marin de Louis XIV », ornée d’un titre frontispice dessiné et gravé par F. Ertinger représentant un galion devant une ville fortifiée et de 25 planches dépliantes de technique de navigation. Polak, 8108.

Baptisé à Armandaritz (Pyrénées Atlantiques) en 1652, mort à Pougues les Eaux en 1719, Renau d’Elissagaray fut remarqué par Duquesne avec lequel il travailla aux constructions navales à Brest.

« Il proposa un nouveau système de construction navale, que Vauban fit adopter et qu’il fut chargé de mettre en pratique. Un conflit ayant éclat en 1680 entre la France et le dey d’Alger, Renau proposa de bombarder la ville avec des galiotes de son invention. Malgré l’avis du conseil, Louis XIV consentit à ce qu’il fit construire cinq galiotes à bombes, que Renau conduisit devant Alger et dont le succès dépassa toutes les espérances. »

Un des meilleurs traités de navigation du règne de Louis XIV conservé dans son maroquin ancien orné d’un décor à la grotesque.





RENAU D'ELISSAGARAY, Bernard De la Théorie de la ... Édition originale du traité de ...
RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-



  RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-



  RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-



  RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-



  RENAU-D-ELISSAGARAY-Bernard-De-la-Theorie-de-la--Edition-originale-du-traite-de-



 
Édition originale du traité de manœuvres navales du « célèbre marin de Louis XIV ». Exemplaire relié en maroquin ancien orné d’un décor à la grotesque.
Prix: 7 500 €

RENAU D'ELISSAGARAY, Bernard

De la Théorie de la Manœuvre des vaisseaux.

Paris, Estienne Michallet, 1689.

In-8 de (6) ff. dont un frontispice, 117 pp., 25 pl. dépliantes hors texte. Maroquin rouge, triple filet doré sur les plats, dos lisse orné à la grotesque, pièce de titre de maroquin vert, coupes décorées, dentelle intérieure, tranches dorées. Reliure ancienne.

175 x 115 mm.

Édition originale rare du meilleur livre du « célèbre marin de Louis XIV », ornée d’un titre frontispice dessiné et gravé par F. Ertinger représentant un galion devant une ville fortifiée et de 25 planches dépliantes de technique de navigation. Polak, 8108.

Baptisé à Armandaritz (Pyrénées Atlantiques) en 1652, mort à Pougues les Eaux en 1719, Renau d’Elissagaray fut remarqué par Duquesne avec lequel il travailla aux constructions navales à Brest.

« Il proposa un nouveau système de construction navale, que Vauban fit adopter et qu’il fut chargé de mettre en pratique. Un conflit ayant éclat en 1680 entre la France et le dey d’Alger, Renau proposa de bombarder la ville avec des galiotes de son invention. Malgré l’avis du conseil, Louis XIV consentit à ce qu’il fit construire cinq galiotes à bombes, que Renau conduisit devant Alger et dont le succès dépassa toutes les espérances. »

Un des meilleurs traités de navigation du règne de Louis XIV conservé dans son maroquin ancien orné d’un décor à la grotesque.