MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce- MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce-
MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce- MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce-
Edition originale de la plus grande rareté de ce roman de Pierre de Marcassus Rare édition originale de ce roman imprimé à Paris en 1626. Séduisant exemplaire conservé dans son vélin muet de l’époque.





down
Littérature

MARCASSUS, Pierre de

La Clorymène

Paris, Jacques Quesnel, 1626. Avec Privilège du Roy.

Fort in-8 de (14) ff., 909 pp. Papier  légèrement bruni. Vélin souple, muet, dos lisse. Reliure de l’époque.

179 x 115 mm.

Edition originale de la plus grande rareté de ce roman de Pierre de Marcassus. Catalogue des livres de M. le Duc de La Vallière, n°8929.

L’ouvrage est dédié au cardinal de Richelieu.

« Pierre de Marcassus (Gimont 1584-Paris 1664), professeur à Paris, auteur de traductions, de pastorales dramatiques et de romans, a fait un poème sur les amours de Des Barreaux et de Marion de Lorme (‘Muses illustres’, 1658). Il allia dans sa vie comme dans son œuvre le souci de la mode littéraire la plus actuelle avec le respect d’un néoplatonisme, d’un idéalisme esthétique et d’une conception du poète inspiré proches des idéaux du XVIe siècle. Il fut en somme le contemporain inactuel des salons et des milieux parisiens en vue dans la première moitié du XVIIe siècle. » (Dictionnaire des Lettres françaises, p. 810).

« Pierre de Marcassus, auteur du XVIIe siècle, né en Gascogne en 1584, vint jeune à Paris où il régentait déjà la troisième au collège de Boncourt en 1617. Il fut ensuite précepteur de François de Vignerot, marquis de Pont-de-Courlay en Poitou, neveu du cardinal de Richelieu, & frère de madame la duchesse d’Aiguillon. Il fut pourvu après d’une chaire d’éloquence au collège de la Marche, qu’il a occupée longtemps. Il mourut dans cet emploi à Paris au mois de décembre 1664. Il avait au moins 84 ans. Cet auteur a été historien, poète & traducteur... Marcassus est un des commentateurs de Ronsard, & il choisit pour sa tâche la ‘Franciade’ de ce poète. On a de lui trois romans : ‘la Clorimène’, 1626, ‘le Timandre’ et ‘l’Amadis de Gaule’ en 1629. Il était ami de l’abbé de Marolles. Il avait connu particulièrement Molière, alors fort jeune ; & son fils nommé aussi Pierre de Marcassus avait été lié particulièrement avec ce fameux comique ».

Séduisant exemplaire, grand de marges car conservé dans sa première reliure en vélin souple de l’époque.





MARCASSUS, Pierre de La Clorymène Rare édition originale de ce ...
MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce-



  MARCASSUS-Pierre-de-La-Clorymene--Rare-edition-originale-de-ce-



 
Rare édition originale de ce roman imprimé à Paris en 1626. Séduisant exemplaire conservé dans son vélin muet de l’époque.
Prix: 4 500 €

MARCASSUS, Pierre de

La Clorymène

Paris, Jacques Quesnel, 1626. Avec Privilège du Roy.

Fort in-8 de (14) ff., 909 pp. Papier  légèrement bruni. Vélin souple, muet, dos lisse. Reliure de l’époque.

179 x 115 mm.

Edition originale de la plus grande rareté de ce roman de Pierre de Marcassus. Catalogue des livres de M. le Duc de La Vallière, n°8929.

L’ouvrage est dédié au cardinal de Richelieu.

« Pierre de Marcassus (Gimont 1584-Paris 1664), professeur à Paris, auteur de traductions, de pastorales dramatiques et de romans, a fait un poème sur les amours de Des Barreaux et de Marion de Lorme (‘Muses illustres’, 1658). Il allia dans sa vie comme dans son œuvre le souci de la mode littéraire la plus actuelle avec le respect d’un néoplatonisme, d’un idéalisme esthétique et d’une conception du poète inspiré proches des idéaux du XVIe siècle. Il fut en somme le contemporain inactuel des salons et des milieux parisiens en vue dans la première moitié du XVIIe siècle. » (Dictionnaire des Lettres françaises, p. 810).

« Pierre de Marcassus, auteur du XVIIe siècle, né en Gascogne en 1584, vint jeune à Paris où il régentait déjà la troisième au collège de Boncourt en 1617. Il fut ensuite précepteur de François de Vignerot, marquis de Pont-de-Courlay en Poitou, neveu du cardinal de Richelieu, & frère de madame la duchesse d’Aiguillon. Il fut pourvu après d’une chaire d’éloquence au collège de la Marche, qu’il a occupée longtemps. Il mourut dans cet emploi à Paris au mois de décembre 1664. Il avait au moins 84 ans. Cet auteur a été historien, poète & traducteur... Marcassus est un des commentateurs de Ronsard, & il choisit pour sa tâche la ‘Franciade’ de ce poète. On a de lui trois romans : ‘la Clorimène’, 1626, ‘le Timandre’ et ‘l’Amadis de Gaule’ en 1629. Il était ami de l’abbé de Marolles. Il avait connu particulièrement Molière, alors fort jeune ; & son fils nommé aussi Pierre de Marcassus avait été lié particulièrement avec ce fameux comique ».

Séduisant exemplaire, grand de marges car conservé dans sa première reliure en vélin souple de l’époque.