livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction-
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction-
La reconstruction du Panthéon par Soufflot

« L’Ode à la reconstruction du Panthéon », opérée sur ordre de Louis XV, par l’architecte Soufflot, reliée pour Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, guillotinée le 10 mai 1794.







down
Art et architecture

[BERNARD, P. J.-B]

La Reconstruction de l’Eglise Sainte Geneviève [Le Panthéon]. Ode, présentée au Roi, le 2 juillet 1755. A Louis XV le Bien-Aimé, posant la première pierre de la nouvelle Eglise de Sainte Geneviève, le 6 septembre 1764.

Paris, Veuve Thiboust, 1764.

In-folio de 8 pp., 7 pp. Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, fleurs-de-lys couronnées aux angles et armoiries frappées or au centre des plats, dos lisse richement orné, pièce de titre de maroquin olive, roulette dorée sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Reliure de l’époque.

400 x 258 mm.

Édition en partie originale de cette Ode de Bernard sur la reconstruction du Panthéon sur ordre de Louis XV par l’architecte Jacques Germain Soufflot.

« Jean-Baptiste Bernard, chanoine régulier de Ste-Geneviève, prieur et curé de Nanterre, naquit à Paris en 1710. Il fut choisi par sa congrégation pour professer l’éloquence. Aspirant au double titre de poète et d’orateur, le P. Bernard se fit connaître par ces compositions peu étendues, mais qui obtinrent le suffrage des critiques de son temps.

Une “Ode sur le prix de sagesse” que Louis, duc d’Orléans, se proposait de fonder à Nanterre, Paris, 1741, in-12, fut considérée “comme une des meilleures qui eussent été faites depuis le grand Rousseau” ».

L’Ode sur la reconstruction de l’église de Ste-Geneviève, que, le P. Bernard fit paraître en 1755, fut réimprimée en 1764 avec des changements et des corrections.

Précieux exemplaire pour l’histoire de Paris.
Imprimé sur grand papier, il fut relié à l’époque en maroquin rouge aux armes de Madame Elisabeth.

« Elisabeth-Philippe-Marie-Hélène de France, huitième et dernier enfant de Louis, dauphin, fils de Louis XV, et de Marie-Josèphe de Saxe, et sœur de Louis XVI, appelée Madame Elisabeth, naquit à Versailles le 3 mai 1764 et vécut le plus souvent loin de la cour, dans sa petite maison de Montreuil, uniquement occupée d’œuvres de bienfaisance ; à partir de 1789, cette vertueuse princesse vint partager les dangers de Louis XVI, refusa d’émigrer et fut enfermée au Temple avec la famille royale. Accusée d’entretenir des relations avec ses frères émigrés, elle fut condamnée à mort par le tribunal révolutionnaire le 10 mai 1794 et guillotinée le même jour sur la place de la Révolution. »
« Sa bibliothèque, qui contenait des ouvrages de piété, d’histoire et de science, fut transportée à la Bibliothèque Nationale ; les volumes sont en général reliés simplement, en veau marbré ou granité ; quelques-uns portent sur le dos le mot : “Montreuil” ».
(Olivier Hermal, planche 2531).

L’un des exemplaires privilégiés relié en maroquin rouge de l’époque.

Provenance très rare.
Exemplaire cité par Olivier-Hermal, pl. 2531.
De la Bibliothèque Béarn, 1ère partie, 1920, n°110.





livres rares édition originale livres anciens [BERNARD, P. J.-B] La Reconstruction de l’Eglise Sainte ... « L’Ode à la reconstruction ...
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-BERNARD-P-J-B-La-Reconstruction-de-l-Eglise-Sainte--L-Ode-a-la-reconstruction-



 

« L’Ode à la reconstruction du Panthéon », opérée sur ordre de Louis XV, par l’architecte Soufflot, reliée pour Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, guillotinée le 10 mai 1794.


Prix: 11 500 €

[BERNARD, P. J.-B]

La Reconstruction de l’Eglise Sainte Geneviève [Le Panthéon]. Ode, présentée au Roi, le 2 juillet 1755. A Louis XV le Bien-Aimé, posant la première pierre de la nouvelle Eglise de Sainte Geneviève, le 6 septembre 1764.

Paris, Veuve Thiboust, 1764.

In-folio de 8 pp., 7 pp. Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, fleurs-de-lys couronnées aux angles et armoiries frappées or au centre des plats, dos lisse richement orné, pièce de titre de maroquin olive, roulette dorée sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Reliure de l’époque.

400 x 258 mm.

Édition en partie originale de cette Ode de Bernard sur la reconstruction du Panthéon sur ordre de Louis XV par l’architecte Jacques Germain Soufflot.

« Jean-Baptiste Bernard, chanoine régulier de Ste-Geneviève, prieur et curé de Nanterre, naquit à Paris en 1710. Il fut choisi par sa congrégation pour professer l’éloquence. Aspirant au double titre de poète et d’orateur, le P. Bernard se fit connaître par ces compositions peu étendues, mais qui obtinrent le suffrage des critiques de son temps.

Une “Ode sur le prix de sagesse” que Louis, duc d’Orléans, se proposait de fonder à Nanterre, Paris, 1741, in-12, fut considérée “comme une des meilleures qui eussent été faites depuis le grand Rousseau” ».

L’Ode sur la reconstruction de l’église de Ste-Geneviève, que, le P. Bernard fit paraître en 1755, fut réimprimée en 1764 avec des changements et des corrections.

Précieux exemplaire pour l’histoire de Paris.Imprimé sur grand papier, il fut relié à l’époque en maroquin rouge aux armes de Madame Elisabeth.

« Elisabeth-Philippe-Marie-Hélène de France, huitième et dernier enfant de Louis, dauphin, fils de Louis XV, et de Marie-Josèphe de Saxe, et sœur de Louis XVI, appelée Madame Elisabeth, naquit à Versailles le 3 mai 1764 et vécut le plus souvent loin de la cour, dans sa petite maison de Montreuil, uniquement occupée d’œuvres de bienfaisance ; à partir de 1789, cette vertueuse princesse vint partager les dangers de Louis XVI, refusa d’émigrer et fut enfermée au Temple avec la famille royale. Accusée d’entretenir des relations avec ses frères émigrés, elle fut condamnée à mort par le tribunal révolutionnaire le 10 mai 1794 et guillotinée le même jour sur la place de la Révolution. »« Sa bibliothèque, qui contenait des ouvrages de piété, d’histoire et de science, fut transportée à la Bibliothèque Nationale ; les volumes sont en général reliés simplement, en veau marbré ou granité ; quelques-uns portent sur le dos le mot : “Montreuil” ».(Olivier Hermal, planche 2531).

L’un des exemplaires privilégiés relié en maroquin rouge de l’époque.

Provenance très rare.Exemplaire cité par Olivier-Hermal, pl. 2531.De la Bibliothèque Béarn, 1ère partie, 1920, n°110.