livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man-
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man-
Édition originale de "L’Homme Invisible", précieux exemplaire conservé tel que paru dans la toile rouge de l’éditeur.

Édition originale et premier tirage de ce roman de science-fiction de l’écrivain anglais H.G. Wells.







down
Littérature / Reliures

Wells, Herbert George.

The Invisible Man. A Grotesque Romance.

In-8 de viii pp., 245 pp., (1) f. d’annonces. Page de titre imprimée en orange et noir. Toile rouge de l’éditeur ornée sur le plat supérieur du titre et du nom de l’auteur frappés en lettres dorées, ainsi que d’une représentation de l’Homme Invisible frappé à froid, dos lisse. Gardes très légèrement brunies. Etui de protection en demi-maroquin rouge. Reliure d’éditeur.

184 x 121 mm.

Édition originale et premier tirage de ce roman de science-fiction de l’écrivain anglais H.G. Wells.
Reginald 15039 ; Currey, p. 520 ; Hammond B4; Wells 11; Anatomy of Wonder II-1227.

« Roman de l’écrivain anglais Herbert George Wells (1866-1946), publié en 1897. Le jeune Griffin fait des études de physique ; fort intelligent, mais très pauvre, il a découvert un moyen de rendre transparents tous les tissus, y compris les cellules vivantes et il expérimente son procédé sur lui-même [...]. Ce roman appartient à la série des récits merveilleux par lequel Wells commença sa carrière d’écrivain. Ils lui furent inspirés par les conquêtes de la science moderne. La question sociale occupait alors une place prépondérante dans l’esprit de l’auteur. Bien que ‘l’homme invisible’ se rende coupable de plusieurs crimes, il est le prolétaire génial qui, en fin de compte, est plus sympathique que le ‘gentilhomme’ Kemp, timide, secrètement envieux de la supériorité scientifique de son ancien camarade, et offensé de son manque d’éducation. Une assez terrible amertume se fait jour dans ce roman : si tu es pauvre, ne sois pas différent des autres, ne sois pas plus intelligent que la moyenne, ne te fie pas aux riches ; ils essaieront de te détruire par tous les moyens. Le roman a eu un grand succès ». (Dictionnaire des Œuvres, III, 592).

« On ne connait guère Wells en France que comme l’auteur de ‘l’Homme invisible’, des ‘Premiers hommes dans la Lune’, de ‘L’Ile du docteur Moreau’, de ‘la Guerre des Mondes’ et de ‘la Machine à explorer le temps’, comme une sorte de Jules Verne beaucoup moins didactique, singulièrement habile à tirer de la physique et de la biologie les éléments d’une poésie fantastique. Mais H.G. Wells est aussi l’un des hommes qui dominent la pensée britannique dans le premier tiers du XXe siècle : il est, avec Kipling, et peut-être Galsworthy, l’une des images que l’Angleterre propose au monde de sa vie intellectuelle.». (P. Nizan, Pour une nouvelle culture).

Précieux exemplaire parfaitement conserve dans la reliure en toile rouge de l’éditeur. Rare dans cette condition.





livres rares édition originale livres anciens WELLS, Herbert George. The Invisible Man.
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-WELLS-Herbert-George-The-Invisible-Man-



 

Édition originale et premier tirage de ce roman de science-fiction de l’écrivain anglais H.G. Wells.


Prix: 9 800 €

Wells, Herbert George.

The Invisible Man. A Grotesque Romance.

In-8 de viii pp., 245 pp., (1) f. d’annonces. Page de titre imprimée en orange et noir. Toile rouge de l’éditeur ornée sur le plat supérieur du titre et du nom de l’auteur frappés en lettres dorées, ainsi que d’une représentation de l’Homme Invisible frappé à froid, dos lisse. Gardes très légèrement brunies. Etui de protection en demi-maroquin rouge. Reliure d’éditeur.

184 x 121 mm.

Édition originale et premier tirage de ce roman de science-fiction de l’écrivain anglais H.G. Wells.Reginald 15039 ; Currey, p. 520 ; Hammond B4; Wells 11; Anatomy of Wonder II-1227.

« Roman de l’écrivain anglais Herbert George Wells (1866-1946), publié en 1897. Le jeune Griffin fait des études de physique ; fort intelligent, mais très pauvre, il a découvert un moyen de rendre transparents tous les tissus, y compris les cellules vivantes et il expérimente son procédé sur lui-même [...]. Ce roman appartient à la série des récits merveilleux par lequel Wells commença sa carrière d’écrivain. Ils lui furent inspirés par les conquêtes de la science moderne. La question sociale occupait alors une place prépondérante dans l’esprit de l’auteur. Bien que ‘l’homme invisible’ se rende coupable de plusieurs crimes, il est le prolétaire génial qui, en fin de compte, est plus sympathique que le ‘gentilhomme’ Kemp, timide, secrètement envieux de la supériorité scientifique de son ancien camarade, et offensé de son manque d’éducation. Une assez terrible amertume se fait jour dans ce roman : si tu es pauvre, ne sois pas différent des autres, ne sois pas plus intelligent que la moyenne, ne te fie pas aux riches ; ils essaieront de te détruire par tous les moyens. Le roman a eu un grand succès ». (Dictionnaire des Œuvres, III, 592).

« On ne connait guère Wells en France que comme l’auteur de ‘l’Homme invisible’, des ‘Premiers hommes dans la Lune’, de ‘L’Ile du docteur Moreau’, de ‘la Guerre des Mondes’ et de ‘la Machine à explorer le temps’, comme une sorte de Jules Verne beaucoup moins didactique, singulièrement habile à tirer de la physique et de la biologie les éléments d’une poésie fantastique. Mais H.G. Wells est aussi l’un des hommes qui dominent la pensée britannique dans le premier tiers du XXe siècle : il est, avec Kipling, et peut-être Galsworthy, l’une des images que l’Angleterre propose au monde de sa vie intellectuelle.». (P. Nizan, Pour une nouvelle culture).

Précieux exemplaire parfaitement conserve dans la reliure en toile rouge de l’éditeur. Rare dans cette condition.