Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens
Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens
Superbe recueil équestre du XVIè siècle orné de 40 gravures en taille douce de Stradan. Exemplaire tiré sur très grand papier en séduisant vélin estampé de l’époque.





down
Livres illustrés / Autres

STRADANUS, Jan Van der Straet.

Equile seu speculum equorum, In quo omnis generis generosissimorum equorum ex variis orbis partibus insignis delectus.

S.l.n.d. [Anvers, I. Galle, vers 1580].

In-folio de 41 gravures numérotées, pte. déchirure dans la partie supérieure de la gravure 12, ptes. déchirures marginales aux planches 27 et 28 sans atteinte à la gravure, qq. taches en marge des gravures 30, 34 et 41. Vélin, jeu d’encadrement de filets à froid sur les plats, petits fleurons d’angle et large fleuron central losangé à froid, dos lisse, tranches mouchetées. Reliure de l’époque.

340 x 223 mm.

Seconde édition, la seule possédant quelques exemplaires tirés sur grand papier, de l’un des plus beaux recueils de gravures équestres du XVIè siècle.

Brunet, V, 558 ; Nissen DZI, 4009 ; Mennecier de la lance, II, 437 ; Cicognara, n° 4623. Non cité dans Adams.

Elle diffère de la première par l’intitulé du titre, par la numérotation des estampes et par la présence dans le tirage de quelques exemplaires sur très grand papier.

Ce superbe recueil consacré aux chevaux est orné d’un titre gravé avec dédicace à Alphonse Felix d’Avalos, marquis del Vasto et de 40 fines et belles estampes gravées en taille douce (265 x 210 mm) par Adrien collaert, Jerome Wierix et Henri Goltzius sur les dessins de Jean Stradan.

« Jan Van der Straet ou Stradanus, élève de Max Franck et de P. Oertsen, fut maître à Anvers en 1545 et travailla à Lyon chez Cornelius de la Haye. Il effectua son voyage en Italie à Venise et à Florence où il travailla pou le grand duc ». Benezit, IX, 857.

Précieux exemplaire, frais et immense de marges, l’un des rares tirés sur grand papier mentionnés par Brunet, dans sa séduisante condition d’époque en vélin estampé à froid.

Provenance : ex-libris sur le contre-plat Frederick Helman et « C ».





Stradan Equile 1580 livres rares edition originale livres anciens
Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  Stradan-Equile-1580-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



 
Exemplaire tiré sur très grand papier en séduisant vélin estampé de l’époque.
Prix: 15 000 €

STRADANUS, Jan Van der Straet.

Equile seu speculum equorum, In quo omnis generis generosissimorum equorum ex variis orbis partibus insignis delectus.

S.l.n.d. [Anvers, I. Galle, vers 1580].

In-folio de 41 gravures numérotées, pte. déchirure dans la partie supérieure de la gravure 12, ptes. déchirures marginales aux planches 27 et 28 sans atteinte à la gravure, qq. taches en marge des gravures 30, 34 et 41. Vélin, jeu d’encadrement de filets à froid sur les plats, petits fleurons d’angle et large fleuron central losangé à froid, dos lisse, tranches mouchetées. Reliure de l’époque.

340 x 223 mm.

Seconde édition, la seule possédant quelques exemplaires tirés sur grand papier, de l’un des plus beaux recueils de gravures équestres du XVIè siècle.

Brunet, V, 558 ; Nissen DZI, 4009 ; Mennecier de la lance, II, 437 ; Cicognara, n° 4623. Non cité dans Adams.

Elle diffère de la première par l’intitulé du titre, par la numérotation des estampes et par la présence dans le tirage de quelques exemplaires sur très grand papier.

Ce superbe recueil consacré aux chevaux est orné d’un titre gravé avec dédicace à Alphonse Felix d’Avalos, marquis del Vasto et de 40 fines et belles estampes gravées en taille douce (265 x 210 mm) par Adrien collaert, Jerome Wierix et Henri Goltzius sur les dessins de Jean Stradan.

« Jan Van der Straet ou Stradanus, élève de Max Franck et de P. Oertsen, fut maître à Anvers en 1545 et travailla à Lyon chez Cornelius de la Haye. Il effectua son voyage en Italie à Venise et à Florence où il travailla pou le grand duc ». Benezit, IX, 857.

Précieux exemplaire, frais et immense de marges, l’un des rares tirés sur grand papier mentionnés par Brunet, dans sa séduisante condition d’époque en vélin estampé à froid.

Provenance : ex-libris sur le contre-plat Frederick Helman et « C ».