MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...  MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...
 MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...  MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...
Exemplaire très pur de ce livre condamné à être brûlé, conservé dans ses couvertures muettes d’attente.

Exemplaire d’une grande pureté, grand de marges car non rogné, conservé broché, tel que paru.







down
Histoire, religion

[MIRABEAU, Gabriel Honoré Riquetti comte de].

Histoire secrète de la Cour de Berlin, ou Correspondance D’un Voyageur François, depuis le mois de Juillet 1786 jusqu’au 19 Janvier 1787. Ouvrage Posthume.

S. l., 1789.

2 tomes en 2 volumes in-8 de : I/ xv pp., (1) p. bl., 168 pp.; II/ 207 pp. Conservé dans ses couvertures muettes d’attente, cote de bibliothèque sur le plat supérieur des volumes, non rognés. Brochure d’origine.

220 x 140 mm.

Édition de l’année de l’originale de ce livre qui fit scandale.
Barbier, Dictionnaire des ouvrages anonymes, II, 831 ; Peignot, Dictionnaire des livres condamnés au feu, I, 321.

Il fut condamné, par arrêt du 10 février 1789, à être lacéré et brûlé au pied du grand escalier, par la main du bourreau.

« Mirabeau (1749-1791) obtient, grâce à Calonne, une mission secrète en Prusse. Dans une correspondance chiffrée, il raconte à l’abbé de Périgord (le futur Talleyrand) les intrigues de la cour de Prusse. Elle sera publiée sous le titre ‘Histoire secrète de la cour de Berlin’ et fera scandale.
Quand il revient en France, le mouvement révolutionnaire vient de commencer. Il y participe aussitôt. Calonne refusant de l’employer à nouveau, il s’attaque à lui dans sa ‘Dénonciation de l’agiotage’ (1787). Rejeté par la noblesse, il se présente aux élections et est élu par le Tiers État à la fois à Marseille et à Aix, pour laquelle il optera. A cette époque, il fonde ‘Le Journal des
États-Généraux’. Un des premiers, Mirabeau réclamera avec insistance la convocation de ces derniers. Une réputation douteuse l’a précédé aux États Généraux ; on le croit prêt à toutes besognes, et les représentants du Tiers États se montrent réservés sinon méfiants. D’autre part, il a contre lui la cour, les ministres, la noblesse et le clergé. Sa tâche s’annonce difficile. Isolé à l’Assemblée, Mirabeau est pourtant un des rares députés à posséder un plan et une méthode, sans compter ses dons exceptionnels d’orateur. Il fera son devoir avec passion, par génie. »

Exemplaire d’une grande pureté, grand de marges car non rogné, conservé broché, tel que paru.





[MIRABEAU, Gabriel Honoré Riquetti]. Histoire secrète de la Cour de Berlin... livres rares édition originale livres anciens
 MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...



   MIRABEAU Gabriel Honore Riquetti Histoire secrete de la Cour de Berlin livres rares edition origina...



 

Exemplaire d’une grande pureté, grand de marges car non rogné, conservé broché, tel que paru.


Prix: 3 000 €

[MIRABEAU, Gabriel Honoré Riquetti comte de].

Histoire secrète de la Cour de Berlin, ou Correspondance D’un Voyageur François, depuis le mois de Juillet 1786 jusqu’au 19 Janvier 1787. Ouvrage Posthume.

S. l., 1789.

2 tomes en 2 volumes in-8 de : I/ xv pp., (1) p. bl., 168 pp.; II/ 207 pp. Conservé dans ses couvertures muettes d’attente, cote de bibliothèque sur le plat supérieur des volumes, non rognés. Brochure d’origine.

220 x 140 mm.

Édition de l’année de l’originale de ce livre qui fit scandale.Barbier, Dictionnaire des ouvrages anonymes, II, 831 ; Peignot, Dictionnaire des livres condamnés au feu, I, 321.

Il fut condamné, par arrêt du 10 février 1789, à être lacéré et brûlé au pied du grand escalier, par la main du bourreau.

« Mirabeau (1749-1791) obtient, grâce à Calonne, une mission secrète en Prusse. Dans une correspondance chiffrée, il raconte à l’abbé de Périgord (le futur Talleyrand) les intrigues de la cour de Prusse. Elle sera publiée sous le titre ‘Histoire secrète de la cour de Berlin’ et fera scandale.Quand il revient en France, le mouvement révolutionnaire vient de commencer. Il y participe aussitôt. Calonne refusant de l’employer à nouveau, il s’attaque à lui dans sa ‘Dénonciation de l’agiotage’ (1787). Rejeté par la noblesse, il se présente aux élections et est élu par le Tiers État à la fois à Marseille et à Aix, pour laquelle il optera. A cette époque, il fonde ‘Le Journal des États-Généraux’. Un des premiers, Mirabeau réclamera avec insistance la convocation de ces derniers. Une réputation douteuse l’a précédé aux États Généraux ; on le croit prêt à toutes besognes, et les représentants du Tiers États se montrent réservés sinon méfiants. D’autre part, il a contre lui la cour, les ministres, la noblesse et le clergé. Sa tâche s’annonce difficile. Isolé à l’Assemblée, Mirabeau est pourtant un des rares députés à posséder un plan et une méthode, sans compter ses dons exceptionnels d’orateur. Il fera son devoir avec passion, par génie. »

Exemplaire d’une grande pureté, grand de marges car non rogné, conservé broché, tel que paru.