GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale... GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale...
GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale... GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale...
Seconde édition augmentée, de la plus grande rareté, de cet important ouvrage de cosmographie de Gemma Frisius, le fondateur de la cartographie scientifique aux Pays-Bas et le professeur de Mercator.

Précieux exemplaire de ce rare ouvrage d’astronomie et de cosmographie.







down
Science, médecine

GEMMA FRISIUS.

Gemma Phrysius de Principiis astronomiae & Cosmographiae Deq3 vsu Globi ab eodem editi. Item de Orbis divisione, & insulis, rebusq3 nuper inventis.

In-16 de (92) ff. Pte. restauration à l’angle supérieur droit du titre. Maroquin havane, encadrement de deux filets dorés autour des plats avec fleurons d’angle, dos à nerfs orné de fleurons et de filets dorés, roulette dorée intérieure, tête dorée, témoins. Reliure du XIXe siècle.

138 x 95 mm.

Seconde édition augmentée, de la plus grande rareté, de cet important ouvrage de cosmographie de Gemma Frisius, le fondateur de la cartographie scientifique aux Pays-Bas et le professeur de Mercator.
La présente édition comporte bien toutes les informations relatives à l’Amérique
: les chapitres 30 et 31 traitent de l’Amérique et des iles américaines.
Sabin 26855.

“Chapter XXX is about Americo Vespucius, Brazil, cannibals, Darien, and Florida;
chapter XXXI is on the American islands; Guiana, Cuba, Yucatan, Cozumella, and Jamaica”.


« Chap XXIX, De insulis nuper inventis ; chap. XXX, De America ; chap. XXXI, De Insulis apud Americam » (Sabin, 62588, à propos de l’édition de Paris, 1548).


L’ouvrage se termine sur une table des villes avec leur longitude et leur latitude.

La première édition avait paru en 1530.

« It seems probable that this little book was issued to serve as explanatory text for a globe or globes Gemma Frisius had constructed or was preparing to construct. In it we have one of the earliest technical yet practical explanations of the parts and uses of the globe, and of somewhat detailed statement how such instruments may be serviceably employed in cosmographical studies. On the title-page there appears the representation of a globe resting on a base having three feet, which has been thought to be a representation of his completed work. We are told in his ‘Epistola salutatoria’, at least in an implied manner, that there were to be numerous copies of the globes, seeing that they were intended for the trade, and Roscelli’s statement would lead us to believe that they had found their way into Italy […]” (Stevenson, Terrestrial and Celestial globes, p. 102).

Gemma Frisius s’appelait Reinerus [Regnier]. Il nâquit à Docum en 1508 d’une famille honnête. Ce fut un Médecin profond en la théorie de son art, & heureux en la pratique. Mais il excella surtout dans les Mathématiques. Il fut extrêmement aimé & estimé par l’Empereur Charles-Quint, & même suivant l’avis de ce Prince, qui était savant en Astronomie & en Géométrie il corrigea une faute qu’il avait faite en sa Mappemonde, laquelle il dédia à cet Empereur. Il mourut à Louvain en 1555 de la peste. “He was the pupil of Apianus and teacher of the celebrated cosmographer Juan de Rojas.”

Gemma Frisius (1508-1555) est un cartographe et mathématicien hollandais qui fit ses études en Belgique. Sa première œuvre est une révision du livre de cosmographie de Peter Apian ; elle attire l'attention de Jan Dantyszek. Son traité De locorum describendorum ratione est important dans l'histoire de la géodésie, car il contient le plus ancien exposé des principes de la triangulation et une méthode de détermination des longitudes. Ses contributions scientifiques ont une grande place dans le domaine de la cartographie pratique.
Il ouvre un atelier dédié à la cartographie et travaille avec les graveurs Van der Heyden et Bollaert ou Graphius d'Anvers. Tycho Brahe et Kepler loueront la précision des instruments fabriqués par lui. Gemma Frisius est également un des premiers vulgarisateurs de la cosmologie.
Son œuvre en a fait le chef de l'école géographique néerlandaise, dont son élève Gerardus Mercator a été le plus brillant représentant. Trois autres de ses élèves deviendront célèbres : André Vésale en anatomie, Rembert Dodoens en botanique et Johannes Stadius en astronomie.
Le cratère lunaire Gemma Frisius a été nommé en son honneur.

His work Gemma phrysius de principiis astronomiae & cosmographiae was translated into several languages and reprinted numerous times.
He made two significant contributions to the earth sciences. In a chapter added to the 1533 Antwerp edition of the Cosmographicus, he was first to propose the principle of triangulation as a means of carefully locating places and accurately mapping areas. 20 years later, in the 1553 Antwerp edition of De princinpiis astronomiae, he was the first to suggest in explicit terms the use of portable timepieces to measure longitude by lapsed time.
Kish credits Gemma as the first to suggest the use of an accurate timekeeping instrument as a solution to the problem of longitude, and as among the first to propose triangulation for surveying and mapmaking. Gemma Frisius did a world map with lines of latitude and longitude in 1540.

L’édition est ornée d’une gravure sur bois représentant un globe sur le feuillet de titre et d’une sphère armillaire au f. A6v.

Précieux exemplaire de ce rare ouvrage d’astronomie et de cosmographie.

Nous n’avons trouvé qu’un exemplaire de cette rare édition passé sur le marché public ces quarante dernières années.





GEMMA FRISIUS. Gemma Phrysius de Principiis astronomiae & Cosmographiae ... livres rares édition originale livres anciens
GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale...



  GEMMA FRISIUS Gemma Phrysius de Principiis astronomiae Cosmographiae  livres rares edition originale...



 

Précieux exemplaire de ce rare ouvrage d’astronomie et de cosmographie.


Prix: 3 700 €

GEMMA FRISIUS.

Gemma Phrysius de Principiis astronomiae & Cosmographiae Deq3 vsu Globi ab eodem editi. Item de Orbis divisione, & insulis, rebusq3 nuper inventis.

In-16 de (92) ff. Pte. restauration à l’angle supérieur droit du titre. Maroquin havane, encadrement de deux filets dorés autour des plats avec fleurons d’angle, dos à nerfs orné de fleurons et de filets dorés, roulette dorée intérieure, tête dorée, témoins. Reliure du XIXe siècle.

138 x 95 mm.

Seconde édition augmentée, de la plus grande rareté, de cet important ouvrage de cosmographie de Gemma Frisius, le fondateur de la cartographie scientifique aux Pays-Bas et le professeur de Mercator.La présente édition comporte bien toutes les informations relatives à l’Amérique : les chapitres 30 et 31 traitent de l’Amérique et des iles américaines.Sabin 26855.

“Chapter XXX is about Americo Vespucius, Brazil, cannibals, Darien, and Florida; chapter XXXI is on the American islands; Guiana, Cuba, Yucatan, Cozumella, and Jamaica”.

« Chap XXIX, De insulis nuper inventis ; chap. XXX, De America ; chap. XXXI, De Insulis apud Americam » (Sabin, 62588, à propos de l’édition de Paris, 1548).

L’ouvrage se termine sur une table des villes avec leur longitude et leur latitude.

La première édition avait paru en 1530.

« It seems probable that this little book was issued to serve as explanatory text for a globe or globes Gemma Frisius had constructed or was preparing to construct. In it we have one of the earliest technical yet practical explanations of the parts and uses of the globe, and of somewhat detailed statement how such instruments may be serviceably employed in cosmographical studies. On the title-page there appears the representation of a globe resting on a base having three feet, which has been thought to be a representation of his completed work. We are told in his ‘Epistola salutatoria’, at least in an implied manner, that there were to be numerous copies of the globes, seeing that they were intended for the trade, and Roscelli’s statement would lead us to believe that they had found their way into Italy […]” (Stevenson, Terrestrial and Celestial globes, p. 102).

Gemma Frisius s’appelait Reinerus [Regnier]. Il nâquit à Docum en 1508 d’une famille honnête. Ce fut un Médecin profond en la théorie de son art, & heureux en la pratique. Mais il excella surtout dans les Mathématiques. Il fut extrêmement aimé & estimé par l’Empereur Charles-Quint, & même suivant l’avis de ce Prince, qui était savant en Astronomie & en Géométrie il corrigea une faute qu’il avait faite en sa Mappemonde, laquelle il dédia à cet Empereur. Il mourut à Louvain en 1555 de la peste. “He was the pupil of Apianus and teacher of the celebrated cosmographer Juan de Rojas.”

Gemma Frisius (1508-1555) est un cartographe et mathématicien hollandais qui fit ses études en Belgique. Sa première œuvre est une révision du livre de cosmographie de Peter Apian ; elle attire l'attention de Jan Dantyszek. Son traité De locorum describendorum ratione est important dans l'histoire de la géodésie, car il contient le plus ancien exposé des principes de la triangulation et une méthode de détermination des longitudes. Ses contributions scientifiques ont une grande place dans le domaine de la cartographie pratique.Il ouvre un atelier dédié à la cartographie et travaille avec les graveurs Van der Heyden et Bollaert ou Graphius d'Anvers. Tycho Brahe et Kepler loueront la précision des instruments fabriqués par lui. Gemma Frisius est également un des premiers vulgarisateurs de la cosmologie.Son œuvre en a fait le chef de l'école géographique néerlandaise, dont son élève Gerardus Mercator a été le plus brillant représentant. Trois autres de ses élèves deviendront célèbres : André Vésale en anatomie, Rembert Dodoens en botanique et Johannes Stadius en astronomie.Le cratère lunaire Gemma Frisius a été nommé en son honneur.

His work Gemma phrysius de principiis astronomiae & cosmographiae was translated into several languages and reprinted numerous times.He made two significant contributions to the earth sciences. In a chapter added to the 1533 Antwerp edition of the Cosmographicus, he was first to propose the principle of triangulation as a means of carefully locating places and accurately mapping areas. 20 years later, in the 1553 Antwerp edition of De princinpiis astronomiae, he was the first to suggest in explicit terms the use of portable timepieces to measure longitude by lapsed time.Kish credits Gemma as the first to suggest the use of an accurate timekeeping instrument as a solution to the problem of longitude, and as among the first to propose triangulation for surveying and mapmaking. Gemma Frisius did a world map with lines of latitude and longitude in 1540.

L’édition est ornée d’une gravure sur bois représentant un globe sur le feuillet de titre et d’une sphère armillaire au f. A6v.

Précieux exemplaire de ce rare ouvrage d’astronomie et de cosmographie.

Nous n’avons trouvé qu’un exemplaire de cette rare édition passé sur le marché public ces quarante dernières années.