BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens
BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens
Edition originale des Œuvres de Boileau reliée en maroquin de l’époque.

Précieux exemplaire relié en beau maroquin rouge de l’époque orné d’un décor à la Duseuil.







down
Littérature / Reliures

Boileau-Despreaux.

Œuvres diverses avec le Traité du sublime ou du merveilleux dans le discours.

Paris, Denys Thierry, 1674.

In-4 de 1 frontispice, (2) ff., pp. 1 à 142, (4) ff., pp. 143 à 178, 1 second frontispice, (1) f. de privilège, (4) ff. de préface, 102 pp., (5) ff. Relié en plein maroquin rouge, plats ornés d’un décor à la Duseuil, dos à nerfs orné de fleurons dorés, coupes décorées, roulette intérieure, tranches dorées. Reliure de l’époque.

242 x 175 mm.

Édition originale.
Tchemerzine, I, 745.

Elle est ornée d’un beau frontispice gravé par Landry et d’une planche gravée en tête du Lutrin par Chauveau.

Outre les IX premières Satires, le Discours au Roy et le Discours sur la Satyre, l’édition contient les quatre premières Epistres, l’Art poétique complet, et les quatre premiers chants du Lutrin.

« Une vie assez terne, une œuvre finalement peu abondante – et pourtant Boileau reste un des grands vivants du XVIIE siècle : plus que ses livres, c’est le personnage qui s’impose, et c’est son action directe, orale, sur son temps qui est la plus importante.
Les idées de Boileau ont irrité les ‘philosophes’ ; les romantiques les ont bafouées, malgré l’effort tardif de réhabilitation de Sainte-Beuve. Elles peuvent sembler aujourd’hui conventionnelles. En 1660, elles étaient révolutionnaires.
Boileau était de plain-pied avec son temps : l’un des rares critiques à avoir mieux jugé ses contemporains que ses prédécesseurs, il a certes médit de Ronsard, mais peut-on dire qu’il se soit trompé sur les chapelains, Cotin Scudéry ? Il n’avait pas de système ; il obéissait aux impulsions de sa raison chaleureuse, aux ardeurs ou aux colères de son goût, qui détestait le laborieux, le compliqué, mettait la perfection dans l’aisance, l’apparente facilité et combattait pour un art ‘naturel’, avec pour idéal la simplicité.
Amener la poésie française au niveau où les ‘Provinciales’ avaient élevé la prose, débarrasser la poésie de ses oripeaux conventionnels et de la préciosité, tel fut, selon Sainte-Beuve, le rôle de Boileau, tant de fois diffamé depuis trois cents ans, mais qui reste peut-être le seul théoricien littéraire du passé encore lisible, et encore lu
».
Jacques Patry.

Précieux exemplaire relié en beau maroquin rouge de l’époque orné d’un décor à la Duseuil.

Les éditions originales des grands classiques français sont particulièrement recherchées dans cette condition et Tchemerzine cite plusieurs exemplaires en maroquin tardif : Duru, 250 Fr ; Noulhac, 300 Fr ; un exemplaire en veau, 30 Fr et un seul exemplaire en maroquin de l’époque à la Duseuil, 6 255 Fr.

Provenance : ex libris manuscrit sur le titre Carolus Feron.





BOILEAU-DESPREAUX. Œuvres diverses... livres rares édition originale livres anciens
BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



  BOILEAU-DESPREAUX-OEuvres-diverses-livres-rares-edition-originale-livres-anciens



 

Précieux exemplaire relié en beau maroquin rouge de l’époque orné d’un décor à la Duseuil.


Prix: 4 900 €

Boileau-Despreaux.

Œuvres diverses avec le Traité du sublime ou du merveilleux dans le discours.

Paris, Denys Thierry, 1674.

In-4 de 1 frontispice, (2) ff., pp. 1 à 142, (4) ff., pp. 143 à 178, 1 second frontispice, (1) f. de privilège, (4) ff. de préface, 102 pp., (5) ff. Relié en plein maroquin rouge, plats ornés d’un décor à la Duseuil, dos à nerfs orné de fleurons dorés, coupes décorées, roulette intérieure, tranches dorées. Reliure de l’époque.

242 x 175 mm.

Édition originale.Tchemerzine, I, 745.

Elle est ornée d’un beau frontispice gravé par Landry et d’une planche gravée en tête du Lutrin par Chauveau.

Outre les IX premières Satires, le Discours au Roy et le Discours sur la Satyre, l’édition contient les quatre premières Epistres, l’Art poétique complet, et les quatre premiers chants du Lutrin.

« Une vie assez terne, une œuvre finalement peu abondante – et pourtant Boileau reste un des grands vivants du XVIIE siècle : plus que ses livres, c’est le personnage qui s’impose, et c’est son action directe, orale, sur son temps qui est la plus importante.Les idées de Boileau ont irrité les ‘philosophes’ ; les romantiques les ont bafouées, malgré l’effort tardif de réhabilitation de Sainte-Beuve. Elles peuvent sembler aujourd’hui conventionnelles. En 1660, elles étaient révolutionnaires.Boileau était de plain-pied avec son temps : l’un des rares critiques à avoir mieux jugé ses contemporains que ses prédécesseurs, il a certes médit de Ronsard, mais peut-on dire qu’il se soit trompé sur les chapelains, Cotin Scudéry ? Il n’avait pas de système ; il obéissait aux impulsions de sa raison chaleureuse, aux ardeurs ou aux colères de son goût, qui détestait le laborieux, le compliqué, mettait la perfection dans l’aisance, l’apparente facilité et combattait pour un art ‘naturel’, avec pour idéal la simplicité.Amener la poésie française au niveau où les ‘Provinciales’ avaient élevé la prose, débarrasser la poésie de ses oripeaux conventionnels et de la préciosité, tel fut, selon Sainte-Beuve, le rôle de Boileau, tant de fois diffamé depuis trois cents ans, mais qui reste peut-être le seul théoricien littéraire du passé encore lisible, et encore lu ».Jacques Patry.

Précieux exemplaire relié en beau maroquin rouge de l’époque orné d’un décor à la Duseuil.

Les éditions originales des grands classiques français sont particulièrement recherchées dans cette condition et Tchemerzine cite plusieurs exemplaires en maroquin tardif : Duru, 250 Fr ; Noulhac, 300 Fr ; un exemplaire en veau, 30 Fr et un seul exemplaire en maroquin de l’époque à la Duseuil, 6 255 Fr.

Provenance : ex libris manuscrit sur le titre Carolus Feron.