HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi... HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi...
HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi... HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi...
Première et unique édition de la grammaire arabe d’Herbin estimée pour l'essai de calligraphie orientale qu'il contient et pour ses belles planches.

Précieux exemplaire, bien complet des planches qui manquent souvent, conservé dans son cartonnage de l’époque.







down
Autres

HERBIN, Auguste F.J.

Développemens des principes de la langue arabe moderne, suivis d’un recueil de phrases, de Traductions interlinéaires, de Proverbes arabes, et d’un Essai de Calligraphie orientale, avec onze planches.

Paris, Baudouin, mai 1803.

Grand in-4 de (3) ff., 1 frontispice, vii pp., 254 pp., (1) f. d’errata, 16 tableaux dépliants, 10 planches hors texte numérotées in fine dont 3 en couleurs. Pâle mouillure à l’angle sup. des 10 premiers ff. Conservé dans son cartonnage de l’époque de papier bleu un peu frotté, dos lisse avec une pièce de titre manuscrite sur papier vert. Reliure de l’époque.

281 x 218 mm.

Première et unique édition de la grammaire arabe d’Herbin estimée pour l'essai de calligraphie orientale qu'il contient et pour ses belles planches.
Brunet III, 110 ; Graesse, III, 247.

Le présent ouvrage « conserve une place dans la bibliothèque des orientaliste à cause d’un ‘Essai sur la calligraphie orientale’ et des planches fort bien gravées qu’il renferme. Ces planches manquent dans plusieurs exemplaires ». (Brunet)

Herbin (1783-1806), un élève prodige de Silvestre de Sacy, mort à l'âge de 23 ans, avait 16 ans lorsqu'il écrivit cet ouvrage et 20 lorsqu'il parut.

« Auguste-François-Julien Herbin, célèbre orientaliste né à Paris le 13 mars 1783, fut l’élève de l’école des langues orientales, et dès l’âge de 16 ans composa une grammaire arabe, dont le plan n’est pas irréprochable, mais qui annonçait du moins ce qu’on pouvait attendre de son auteur. On a remarqué surtout la dernière partie de l’ouvrage ; l’auteur avait acquis dans cet art une grande habileté : il avait dessiné le modèle des planches de sa grammaire et en avait entièrement dirigé le travail ; il fut même obligé souvent de graver des caractères pour empêcher l’irrégularité de l’exécution. Sa grammaire devait être suivie d’un Dictionnaire arabe-français mais la mort qui le surprit le 30 décembre 1806, dans sa 24e année, l’empêcha de terminer ce travail. » (Biographie universelle).

« Herbin avait acquis une tare habileté dans la calligraphie orientale ».

La grammaire d’Herbin est composée de plusieurs chapitres sur l’orthographe, la syntaxe et l’élocution, puis vient une traduction des fables de Loqman, quelques fragments d’Abou L-Fèda, des proverbes arabes et un essai de calligraphie orientale.

Le présent traité est illustré de 10 belles planches hors texte dessinées par l’auteur et finement gravées sur cuivre par E. Collin dont 3 aquarellées à la main. Elles représentent, outre le frontispice, un calligraphe en plein travail, les instruments employés pour la calligraphie arabe, des exemples de calligraphie, ...

Précieux exemplaire, bien complet des planches qui manquent souvent, conservé dans son cartonnage de l’époque.





HERBIN, Auguste F.J. Développemens des principes de la langue arabe moderne... livres rares édition originale livres anciens
HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi...



  HERBIN Auguste F J Developpemens des principes de la langue arabe moderne livres rares edition origi...



 

Précieux exemplaire, bien complet des planches qui manquent souvent, conservé dans son cartonnage de l’époque.


Prix: 8 500 €

HERBIN, Auguste F.J.

Développemens des principes de la langue arabe moderne, suivis d’un recueil de phrases, de Traductions interlinéaires, de Proverbes arabes, et d’un Essai de Calligraphie orientale, avec onze planches.

Paris, Baudouin, mai 1803.

Grand in-4 de (3) ff., 1 frontispice, vii pp., 254 pp., (1) f. d’errata, 16 tableaux dépliants, 10 planches hors texte numérotées in fine dont 3 en couleurs. Pâle mouillure à l’angle sup. des 10 premiers ff. Conservé dans son cartonnage de l’époque de papier bleu un peu frotté, dos lisse avec une pièce de titre manuscrite sur papier vert. Reliure de l’époque.

281 x 218 mm.

Première et unique édition de la grammaire arabe d’Herbin estimée pour l'essai de calligraphie orientale qu'il contient et pour ses belles planches.Brunet III, 110 ; Graesse, III, 247.

Le présent ouvrage « conserve une place dans la bibliothèque des orientaliste à cause d’un ‘Essai sur la calligraphie orientale’ et des planches fort bien gravées qu’il renferme. Ces planches manquent dans plusieurs exemplaires ». (Brunet)

Herbin (1783-1806), un élève prodige de Silvestre de Sacy, mort à l'âge de 23 ans, avait 16 ans lorsqu'il écrivit cet ouvrage et 20 lorsqu'il parut.

« Auguste-François-Julien Herbin, célèbre orientaliste né à Paris le 13 mars 1783, fut l’élève de l’école des langues orientales, et dès l’âge de 16 ans composa une grammaire arabe, dont le plan n’est pas irréprochable, mais qui annonçait du moins ce qu’on pouvait attendre de son auteur. On a remarqué surtout la dernière partie de l’ouvrage ; l’auteur avait acquis dans cet art une grande habileté : il avait dessiné le modèle des planches de sa grammaire et en avait entièrement dirigé le travail ; il fut même obligé souvent de graver des caractères pour empêcher l’irrégularité de l’exécution. Sa grammaire devait être suivie d’un Dictionnaire arabe-français mais la mort qui le surprit le 30 décembre 1806, dans sa 24e année, l’empêcha de terminer ce travail. » (Biographie universelle).

« Herbin avait acquis une tare habileté dans la calligraphie orientale ».

La grammaire d’Herbin est composée de plusieurs chapitres sur l’orthographe, la syntaxe et l’élocution, puis vient une traduction des fables de Loqman, quelques fragments d’Abou L-Fèda, des proverbes arabes et un essai de calligraphie orientale.

Le présent traité est illustré de 10 belles planches hors texte dessinées par l’auteur et finement gravées sur cuivre par E. Collin dont 3 aquarellées à la main. Elles représentent, outre le frontispice, un calligraphe en plein travail, les instruments employés pour la calligraphie arabe, des exemples de calligraphie, ...

Précieux exemplaire, bien complet des planches qui manquent souvent, conservé dans son cartonnage de l’époque.