DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-
DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens- DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-
Les quatre jeux de cartes gravés à l’eau forte par Stefano della Bella destinés à l’éducation du jeune Louis XIV.

Le jeu de géographie (avec mappemonde sur le titre) constitue un véritable tableau géopolitique du monde.







down
Livres illustrés / Histoire, religion

DESMARETS DE SAINT-SORLIN, Jean. / STEFANO DELLA BELLA.

Jeux historiques des rois de France, reines renommées, géographie et Métamorphose, Par feu Mr J. Desmarests Confeiller, Secretaire & Contrôlleur General de l’Extraordinaire des Guerres. Et gravez par Do la Bella. Ces mêmes jeux sont accommodés en cartes faciles à joüer, & se vendront séparément.

Paris, Nicolas Le Clerc et Florent Le Comte, 1698.

2 volumes in-12 de : 12 pp., 2 frontispices et 104 cartes ; II/ 2 frontispices et 91 cartes.
Plein maroquin olive, triple filet doré autour des plats, dos lisses ornés, filet or sur les coupes, tranches dorées. Reliure du début du XVIIIe siècle.

151 x 92 mm.

Les quatre jeux de cartes inventés en 1644 par J. des Marets, à l’instigation du Cardinal Mazarin, pour la première instruction de Louis XIV, gravés à l’eau forte par Stefano de la Bella.
Référence : D’Allemagne, I, p. 218.

« Ce petit volume contient quatre jeux inventés en 1644, par J. Des Marets, pour la première instruction de Louis XIV, et qui parurent séparément en 1645, à l’adresse de H. Le Gras, libraire. Chaque jeu se compose de 52 pl. ou cartes et d’un frontispice, à l’exception des cartes des rois de France, qui ne sont qu’au nombre de 39, non compris le frontispice. Toutes ces planches ont été gravées par Stefano della Bella, et c’est ce qui leur donne du prix aux yeux des amateurs. Le libraire H. Le Gras les ayant cédées à son confrère Florentin Lambert, celui-ci les réunit et les fit paraître (en 1664) en 1 volume petit in-12, avec 5 ff. préliminaires et 60 pp. de texte, portant la date de 1645. Plus tard, ces mêmes planches passèrent à Florent le Comte et Nicolas le Clerc, qui, en 1698, en donnèrent un nouveau tirage, de format gr. in-12, avec 12 pp. de texte seulement, et conservant encore au frontispice de la Géographie et à celui du Jeu des reines le nom et l’adresse d’H. Le Gras ». (Brunet, II, 635).

La gaieté et l’esprit de Desmarets de Saint-Sorlin le firent rechercher dans les sociétés les plus brillantes ; il fréquentait les assemblées de l’Hôtel de Rambouillet, et on connait les jolis vers sur une violette, qu’il composa pour la Guirlande de Julie.
Le cardinal de Richelieu, qui s’était déclaré son protecteur, l’encouragea à tourner ses études vers le théâtre.

« A l’origine, ces cartes formaient des tableaux sur lesquels on jouait avec deux dés, comme au jeu de l’oie. Le comte modifia les planches en faisant graver une enseigne (…) sur chacun des rectangles ».

Le jeu de géographie (avec mappemonde sur le titre) constitue un véritable tableau géopolitique du monde (avec par exemple l’Europe, la France et l’Espagne pour les cœurs, l’Afrique, l’Ethiopie et le Monomotapa pour les carreaux, l’Amérique, le Pérou et le Mexique pour les trèfles et l’Asie, la Turquie et la Perse pour les piques).

« Stefano della Bella (1610-1664) voulait être graveur. Il entra dans l’atelier de Remigio Cantagallina qui, autrefois, avait donné des conseils à Callot. Della Bella chercha d’abord à imiter le graveur nancéien, puis il se créa une forme qui, si elle n’a pas la force, la puissance d’expression de celle de Jacques Callot, n’en est pas moins très intéressante. Sa vivacité d’imagination, la sûreté de son dessin lui permettaient de traiter tous les sujets avec une verve remarquable, et son succès fut très grand. Il travailla en Italie de 1633 à 1639 ; à Paris, où on l’appelait Étienne de la Belle, de 1640 à 1649, sauf pendant un voyage qu’il fit en Hollande en 1646. Il grava des planches pour Silvestre, entre autres sa remarquable gravure de la Vue du Pont-Neuf. Le cardinal de Richelieu l’employa pour les dessins du siège et de la prise d’Arras et de La Rochelle, qu’il grava ensuite. Anne d’Autriche l’employa pour dessiner et graver les divertissements du théâtre du Petit Bourbon. À son retour à Florence en 1650, il fut nommé, par le grand-duc de Toscane, professeur de dessin de son fils Cosme ».

Bel exemplaire de ce livre rare conservé dans ses élégantes reliures en maroquin olive ancien.





DESMARETS DE SAINT-SORLIN, Jean. / STEFANO DELLA BELLA. Jeux historiques des rois de France... livres rares édition originale livres anciens.
DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-



  DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-



  DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-



  DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-



  DESMARETS-DE-SAINT-SORLIN-Jean-STEFANO-DELLA-BELLA-Jeux-historiques-des-rois-de-France-livres-rares-edition-originale-livres-anciens-



 

Le jeu de géographie (avec mappemonde sur le titre) constitue un véritable tableau géopolitique du monde.


Prix: 20 000 €

DESMARETS DE SAINT-SORLIN, Jean. / STEFANO DELLA BELLA.

Jeux historiques des rois de France, reines renommées, géographie et Métamorphose, Par feu Mr J. Desmarests Confeiller, Secretaire & Contrôlleur General de l’Extraordinaire des Guerres. Et gravez par Do la Bella. Ces mêmes jeux sont accommodés en cartes faciles à joüer, & se vendront séparément.

Paris, Nicolas Le Clerc et Florent Le Comte, 1698.

2 volumes in-12 de : 12 pp., 2 frontispices et 104 cartes ; II/ 2 frontispices et 91 cartes.
Plein maroquin olive, triple filet doré autour des plats, dos lisses ornés, filet or sur les coupes, tranches dorées. Reliure du début du XVIIIe siècle.

151 x 92 mm.

Les quatre jeux de cartes inventés en 1644 par J. des Marets, à l’instigation du Cardinal Mazarin, pour la première instruction de Louis XIV, gravés à l’eau forte par Stefano de la Bella.Référence : D’Allemagne, I, p. 218.

« Ce petit volume contient quatre jeux inventés en 1644, par J. Des Marets, pour la première instruction de Louis XIV, et qui parurent séparément en 1645, à l’adresse de H. Le Gras, libraire. Chaque jeu se compose de 52 pl. ou cartes et d’un frontispice, à l’exception des cartes des rois de France, qui ne sont qu’au nombre de 39, non compris le frontispice. Toutes ces planches ont été gravées par Stefano della Bella, et c’est ce qui leur donne du prix aux yeux des amateurs. Le libraire H. Le Gras les ayant cédées à son confrère Florentin Lambert, celui-ci les réunit et les fit paraître (en 1664) en 1 volume petit in-12, avec 5 ff. préliminaires et 60 pp. de texte, portant la date de 1645. Plus tard, ces mêmes planches passèrent à Florent le Comte et Nicolas le Clerc, qui, en 1698, en donnèrent un nouveau tirage, de format gr. in-12, avec 12 pp. de texte seulement, et conservant encore au frontispice de la Géographie et à celui du Jeu des reines le nom et l’adresse d’H. Le Gras ». (Brunet, II, 635).

La gaieté et l’esprit de Desmarets de Saint-Sorlin le firent rechercher dans les sociétés les plus brillantes ; il fréquentait les assemblées de l’Hôtel de Rambouillet, et on connait les jolis vers sur une violette, qu’il composa pour la Guirlande de Julie.Le cardinal de Richelieu, qui s’était déclaré son protecteur, l’encouragea à tourner ses études vers le théâtre.

« A l’origine, ces cartes formaient des tableaux sur lesquels on jouait avec deux dés, comme au jeu de l’oie. Le comte modifia les planches en faisant graver une enseigne (…) sur chacun des rectangles ».

Le jeu de géographie (avec mappemonde sur le titre) constitue un véritable tableau géopolitique du monde (avec par exemple l’Europe, la France et l’Espagne pour les cœurs, l’Afrique, l’Ethiopie et le Monomotapa pour les carreaux, l’Amérique, le Pérou et le Mexique pour les trèfles et l’Asie, la Turquie et la Perse pour les piques).

« Stefano della Bella (1610-1664) voulait être graveur. Il entra dans l’atelier de Remigio Cantagallina qui, autrefois, avait donné des conseils à Callot. Della Bella chercha d’abord à imiter le graveur nancéien, puis il se créa une forme qui, si elle n’a pas la force, la puissance d’expression de celle de Jacques Callot, n’en est pas moins très intéressante. Sa vivacité d’imagination, la sûreté de son dessin lui permettaient de traiter tous les sujets avec une verve remarquable, et son succès fut très grand. Il travailla en Italie de 1633 à 1639 ; à Paris, où on l’appelait Étienne de la Belle, de 1640 à 1649, sauf pendant un voyage qu’il fit en Hollande en 1646. Il grava des planches pour Silvestre, entre autres sa remarquable gravure de la Vue du Pont-Neuf. Le cardinal de Richelieu l’employa pour les dessins du siège et de la prise d’Arras et de La Rochelle, qu’il grava ensuite. Anne d’Autriche l’employa pour dessiner et graver les divertissements du théâtre du Petit Bourbon. À son retour à Florence en 1650, il fut nommé, par le grand-duc de Toscane, professeur de dessin de son fils Cosme ».

Bel exemplaire de ce livre rare conservé dans ses élégantes reliures en maroquin olive ancien.