LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget
LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget
L’Histoire de France reliée en maroquin rouge aux armes de la Reine Marie-Antoinette.

Exemplaire de luxe imprimé sur grand papier vélin dédié à « Monseigneur le Comte d’Artois » relié en maroquin rouge de l’époque aux armes de la reine Marie-Antoinette.







down
Histoire, religion

LAUREAU, Pierre.

Histoire de France avant Clovis, Pour servir d’Introduction à celle de MM. Vely, Villaret et Garnier contenant 1° L’origine et les mœurs des Gaulois avant les Romains. - 2° L’histoire des Francs jusqu’aux premiers Rois regnant dans les Gaules. - 3° L’histoire des Rois qui ont régné avant Clovis. - 4° L’état des Gaules à l’avènement de Clovis au trône. Par M. Laureau, historiographe de Mgr Comte d’Artois. Avec figures en taille-douce.

Paris, chez Lamy, 1786.

In-12 de (2) ff., xlv pp., (1) f., 368 pp., (2) ff., 5 planches hors-texte. Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, armes frappées or au centre, dos lisse orné de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin vert, filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées, légère trace de mouillure sur le plat supérieur. Reliure en maroquin de l’époque aux armes de la Reine Marie-Antoinette, réalisée par Blaizot.

163 x 92 mm.

Édition originale.

Exemplaire de luxe imprimé sur grand papier vélin dédié à « Monseigneur le Comte d’Artois » relié en maroquin rouge de l’époque aux armes de la reine Marie-Antoinette.

L’auteur, Pierre Laureau, naquit à Dijon, en 1730. Après avoir fait de bonnes études, il se consacra entièrement à l’instruction de la jeunesse, et pendant cinquante-six ans, il remplit honorablement les fonctions d’instituteur dans l’exercice desquelles il savait encore trouver du temps pour composer quelques ouvrages élémentaires d’éducation. Il fut historiographe du Comte d’Artois et composa cette intéressante « Histoire de France avant Clovis » dont il est dit dans l’approbation : « Les amateurs de l’érudition solide et neuve, quant à plusieurs découvertes de monuments, médailles etc… ne manqueront pas sans doute d’accorder leur suffrage aux recherches de l’auteur. »

« La reine Marie-Antoinette possédait, à côté des livres du Petit Trianon, une bibliothèque importante qu’elle avait fait installer au château des Tuileries. Cette bibliothèque, qui ne comprenait que 1 800 volumes, au moment où Campan entreprit d’en rédiger le catalogue dans une forme méthodique, avait presque triplé quand survint la Révolution, et deux listes manuscrites, dressées par ordre alphabétique et portant sur leurs couvertures le nom de la reine et la date de 1792, nous révèlent l’existence, à cette époque, de 1 371 ouvrages représentant 4 712 volumes. Il nous reste donc à faire la description de ces livres qui furent confisqués par décret de la Convention, et transportés en bloc dans notre grande bibliothèque de la rue Richelieu, où ils sont encore, à l’exception de quelques épaves recueillies avec respect dans les collections particulières. Ce travail, rapproché du précédent, donnera une idée, aussi complète que possible, de l’ensemble de cette royale collection.

Sa bibliothèque était une des plus considérables du temps, et si les pièces de théâtre, les romans, et, parmi ceux-là, les petits livres à la mode, dont l’esprit de parti a cherché, de nos jours, à faire une sorte de scandale, bien qu’ils fussent alors entre les mains des femmes les plus honnêtes et les plus vertueuses, y figurent en grand nombre, il serait injuste d’oublier que les chefs-d’œuvre de l’esprit humain y tiennent la première place avec Pascal, Bossuet, Fénelon, Bourdaloue, Massillon, Boileau, Rousseau, Corneille, Molière, Racine, Regnard, Voltaire, et tant d’autres, dont on retrouvera les noms en parcourant le catalogue.

Les livres de la reine, en grande partie reliés par Blaizot, sont, pour la plupart, uniformément revêtus de maroquin rouge, aux armes de France et d’Autriche, accolées, avec de simples filets sur les plats. » (E. Quentin Bauchart, 225).

Précieux volume de l’Histoire de France relié pour la reine Marie-Antoinette.

Des Bibliothèques Joly et Docteur Lucien Graux avec ex-libris. Ce dernier bibliophile à la réputation de n’avoir collectionné que des livres ayant du sens.





LAUREAU Histoire de France livres rares édition originale livres anciens camille sourget
LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  LAUREAU Histoire de France livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Exemplaire de luxe imprimé sur grand papier vélin dédié à « Monseigneur le Comte d’Artois » relié en maroquin rouge de l’époque aux armes de la reine Marie-Antoinette.


Prix: 8 000 €

LAUREAU, Pierre.

Histoire de France avant Clovis, Pour servir d’Introduction à celle de MM. Vely, Villaret et Garnier contenant 1° L’origine et les mœurs des Gaulois avant les Romains. - 2° L’histoire des Francs jusqu’aux premiers Rois regnant dans les Gaules. - 3° L’histoire des Rois qui ont régné avant Clovis. - 4° L’état des Gaules à l’avènement de Clovis au trône. Par M. Laureau, historiographe de Mgr Comte d’Artois. Avec figures en taille-douce.

Paris, chez Lamy, 1786.

In-12 de (2) ff., xlv pp., (1) f., 368 pp., (2) ff., 5 planches hors-texte. Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, armes frappées or au centre, dos lisse orné de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin vert, filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées, légère trace de mouillure sur le plat supérieur. Reliure en maroquin de l’époque aux armes de la Reine Marie-Antoinette, réalisée par Blaizot.

163 x 92 mm.

Édition originale.

Exemplaire de luxe imprimé sur grand papier vélin dédié à « Monseigneur le Comte d’Artois » relié en maroquin rouge de l’époque aux armes de la reine Marie-Antoinette.

L’auteur, Pierre Laureau, naquit à Dijon, en 1730. Après avoir fait de bonnes études, il se consacra entièrement à l’instruction de la jeunesse, et pendant cinquante-six ans, il remplit honorablement les fonctions d’instituteur dans l’exercice desquelles il savait encore trouver du temps pour composer quelques ouvrages élémentaires d’éducation. Il fut historiographe du Comte d’Artois et composa cette intéressante « Histoire de France avant Clovis » dont il est dit dans l’approbation : « Les amateurs de l’érudition solide et neuve, quant à plusieurs découvertes de monuments, médailles etc… ne manqueront pas sans doute d’accorder leur suffrage aux recherches de l’auteur. »

« La reine Marie-Antoinette possédait, à côté des livres du Petit Trianon, une bibliothèque importante qu’elle avait fait installer au château des Tuileries. Cette bibliothèque, qui ne comprenait que 1 800 volumes, au moment où Campan entreprit d’en rédiger le catalogue dans une forme méthodique, avait presque triplé quand survint la Révolution, et deux listes manuscrites, dressées par ordre alphabétique et portant sur leurs couvertures le nom de la reine et la date de 1792, nous révèlent l’existence, à cette époque, de 1 371 ouvrages représentant 4 712 volumes. Il nous reste donc à faire la description de ces livres qui furent confisqués par décret de la Convention, et transportés en bloc dans notre grande bibliothèque de la rue Richelieu, où ils sont encore, à l’exception de quelques épaves recueillies avec respect dans les collections particulières. Ce travail, rapproché du précédent, donnera une idée, aussi complète que possible, de l’ensemble de cette royale collection.

Sa bibliothèque était une des plus considérables du temps, et si les pièces de théâtre, les romans, et, parmi ceux-là, les petits livres à la mode, dont l’esprit de parti a cherché, de nos jours, à faire une sorte de scandale, bien qu’ils fussent alors entre les mains des femmes les plus honnêtes et les plus vertueuses, y figurent en grand nombre, il serait injuste d’oublier que les chefs-d’œuvre de l’esprit humain y tiennent la première place avec Pascal, Bossuet, Fénelon, Bourdaloue, Massillon, Boileau, Rousseau, Corneille, Molière, Racine, Regnard, Voltaire, et tant d’autres, dont on retrouvera les noms en parcourant le catalogue.

Les livres de la reine, en grande partie reliés par Blaizot, sont, pour la plupart, uniformément revêtus de maroquin rouge, aux armes de France et d’Autriche, accolées, avec de simples filets sur les plats. » (E. Quentin Bauchart, 225).

Précieux volume de l’Histoire de France relié pour la reine Marie-Antoinette.

Des Bibliothèques Joly et Docteur Lucien Graux avec ex-libris. Ce dernier bibliophile à la réputation de n’avoir collectionné que des livres ayant du sens.