APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget
APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Précieux exemplaire de la Cosmographie de Pierre Apian en reliure ancienne.

Troisième édition latine. La première traduction française ne paraîtra que plusieurs années plus tard.







down
Livres illustrés / Science, médecine

APIANUS, Petri Apiani.

Cosmographia, per gemmam Phrysium, apud Louanienses Medicum ac Mathematicarum insignem, Denuo restituta. Additis de eadem re ipsius Gemmae Phry. Libellis, quos sequens pagina docet.

Anvers, 1540. Voeneunt Antwerpiae in pingui gallina Arnoldo Berkmâno. ({Colophon} Excusum Antuerpiae opera Aegidij Copenij. Anno à Christo nato. 1540.)

In-4 de 62 feuillets (Sabin indique 61 feuillets) bien complet du feuillet de marque avec texte au recto. Demi vélin ancien.

233 x 160 mm.

Troisième édition latine. La première traduction française ne paraîtra que plusieurs années plus tard.

Brunet, I, 342, Van Ortroy, Bibli. de l’oeuvre de Pierre Apian, n° 31. Sabin, 1745.

Célèbre ouvrage illustré de nombreux et superbes bois, de 5 volvelles avec parties mobiles aux feuillets x verso xi verso (la partie mobile manque ici) : xiii verso, xxix recto ; et xlv recto)

Les volvelles montrent notamment les mouvements des planètes et permettent d'en déduire les longitudes, méthode qu’Apianus fut l’un des premiers à découvrir et qui fut utilisée jusqu'au xixè siècle.

L'auteur de l'ouvrage, Petrus Apianus, nom latinisé de Bienewith (1495-1552) astronome et géographe, fut à partir, de 1520 professeur de mathématiques et d'astronomie à l'université d'Ingolstadt qu'il ne quitta plus, malgré les offres les plus séduisantes de l'empereur Charles Quint, qui l'anoblit.

Apianus proposa le premier la méthode employée pour les longitudes terrestres et consistant à observer d'abord la distance de la lune à quelque étoile fixe près de l'écliptique, et de suivre les mouvements ultérieurs de la lune par rapport à cette étoile. Son élève Gemma Frisius, mathématicien et professeur de Mercator et Jean de Rojas, corrigea le texte et ajouta d'importantes additions sous son propre nom.

Contrairement à ce qu’indique Sabin, nous avons pu établir qu’il ne fallait pas de carte dans l’édition de la cosmographie de 1540.

Selon van Ortray (Bibliographie de l’œuvre de Pierre Apian, 1902) cette carte apparaît dans la première édition française (15 44 ; van Ortray, n° 33), puis dans une édition hollandaise (van Ortray, n° 35). La première édition latine qui la contienne est celle de 1545 (van Ortray, n° 36).

Bel exemplaire à grandes marges conservé dans sa reliure ancienne.





APIANUS Cosmographia livres rares édition originale livres anciens camille sourget
APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  APIANUS Cosmographia livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Troisième édition latine. La première traduction française ne paraîtra que plusieurs années plus tard.


Prix: 8 000 €

APIANUS, Petri Apiani.

Cosmographia, per gemmam Phrysium, apud Louanienses Medicum ac Mathematicarum insignem, Denuo restituta. Additis de eadem re ipsius Gemmae Phry. Libellis, quos sequens pagina docet.

Anvers, 1540. Voeneunt Antwerpiae in pingui gallina Arnoldo Berkmâno. ({Colophon} Excusum Antuerpiae opera Aegidij Copenij. Anno à Christo nato. 1540.)

In-4 de 62 feuillets (Sabin indique 61 feuillets) bien complet du feuillet de marque avec texte au recto. Demi vélin ancien.

233 x 160 mm.

Troisième édition latine. La première traduction française ne paraîtra que plusieurs années plus tard.

Brunet, I, 342, Van Ortroy, Bibli. de l’oeuvre de Pierre Apian, n° 31. Sabin, 1745.

Célèbre ouvrage illustré de nombreux et superbes bois, de 5 volvelles avec parties mobiles aux feuillets x verso xi verso (la partie mobile manque ici) : xiii verso, xxix recto ; et xlv recto)

Les volvelles montrent notamment les mouvements des planètes et permettent d'en déduire les longitudes, méthode qu’Apianus fut l’un des premiers à découvrir et qui fut utilisée jusqu'au xixè siècle.

L'auteur de l'ouvrage, Petrus Apianus, nom latinisé de Bienewith (1495-1552) astronome et géographe, fut à partir, de 1520 professeur de mathématiques et d'astronomie à l'université d'Ingolstadt qu'il ne quitta plus, malgré les offres les plus séduisantes de l'empereur Charles Quint, qui l'anoblit.

Apianus proposa le premier la méthode employée pour les longitudes terrestres et consistant à observer d'abord la distance de la lune à quelque étoile fixe près de l'écliptique, et de suivre les mouvements ultérieurs de la lune par rapport à cette étoile. Son élève Gemma Frisius, mathématicien et professeur de Mercator et Jean de Rojas, corrigea le texte et ajouta d'importantes additions sous son propre nom.

Contrairement à ce qu’indique Sabin, nous avons pu établir qu’il ne fallait pas de carte dans l’édition de la cosmographie de 1540.

Selon van Ortray (Bibliographie de l’œuvre de Pierre Apian, 1902) cette carte apparaît dans la première édition française (15 44 ; van Ortray, n° 33), puis dans une édition hollandaise (van Ortray, n° 35). La première édition latine qui la contienne est celle de 1545 (van Ortray, n° 36).

Bel exemplaire à grandes marges conservé dans sa reliure ancienne.