EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget
EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Rare édition originale de la première traduction d’œuvres d’Euclide en espagnol et première édition en castillan de la Géométrie d’Euclide.

Il s'agit d'une œuvre fondatrice, dont l'influence sur le développement de la science occidentale est sans équivalent.







down
Science, médecine

EUCLIDE.

Los seis libros primeros de la geometria de Euclides. Traduzidos en lengua Espanola por Rodrigo çamorano Astrologo y Mathematico, y Cathedratico de Cosmographia por su Magestad en la casa de la Contratacio de Sevilla Dirigidos al illustre senor Luciano de Negro, Canonigo dela sancta yglesia de Sevilla.

Sevilla, en casa de Alonso de la Barrera, 1576.

In-4 de 121 ff., (1) f. d’errata, nombreux bois gravés dans le texte, petites restaurations en marge du titre sans manque. Plein vélin à recouvrement, dos lisse et orné, pièce de titre de basane rouge brique, tranches rouges. Reliure de Frederico d’Almeida à l’imitation.

200 x 140 mm.

Rare édition originale de la première traduction d’œuvres d’Euclide en espagnol et première édition en castillan de la Géométrie d’Euclide.

USTC 336161 ; Adams E1018 ; Spanish STC, p. 74; Palau y Dulcet 84721 ; Honeyman 1011 ; Riccardi, Bib. euclidea, 1576 (1).

La présente traduction est l’œuvre de Rodrigo Zamorano (Valladolid, 1542 - Séville, 1623), mathématicien et géographe auprès de la maison royale d’Espagne sous Philippe II. Il fut notamment en poste à la Casa de Contratacion, l'institution en charge du contrôle de la colonisation, et des explorations menées par les Espagnols, et au sein de laquelle se distingua en son temps Amerigo Vespucci. L'on a, de Rodrigo Zamorano, de nombreuses publications relevant de ses spécialités, en particulier l'astronomie et la navigation.

Les Eléments, traité composé vers 300 avant J.-C. et attribués au mathématicien grec Euclide, réunissent définitions, théorèmes et axiomes, illustrant la géométrie et la théorie des nombres.
C'est une œuvre fondatrice, dont l'influence sur le développement de la science occidentale est sans équivalent.

« Les ‘Elements’ se composent de 13 livres dont les six premiers sont consacrés à la géométrie plane. Les livres 7, 8 et 9 traitent des propriétés des nombres rationnels et le livre 10 des irrationnels. Les 11e, 12e et 13e livres développent la mesure des volumes : parallélépipèdes, prismes et pyramides, ainsi que les rapports des volumes du cône, du cylindre et de la sphère. Quant aux livres 14 et 15, qu’on a coutume d’y ajouter, ils ne sont pas l’œuvre d’Euclide mais sont attribués à Hypsiclès.

L’importance de l’œuvre géométrique d’Euclide est telle que l’étude de sa tradition est jusqu’au XVIIIe siècle un aspect essentiel de l’histoire de la géométrie.. » (M. Lacoarret, Les traductions françaises des Œuvres d’Euclide, 1957, pp. 38-58).

La présente édition est abondamment illustrée de figures géométriques gravées dans le texte.

Provenance : ex-libris manuscrit du Marquis Pereira (XVIIIe siècle), ex-libris gravé de O’Neil (XIXe siècle), et ex-libris moderne collé de Caeiro Da Matta.





EUCLIDE Los seis libros livres rares édition originale livres anciens camille sourget
EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  EUCLIDE Los seis libros livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Il s'agit d'une œuvre fondatrice, dont l'influence sur le développement de la science occidentale est sans équivalent.


Prix: 5 000 €

EUCLIDE.

Los seis libros primeros de la geometria de Euclides. Traduzidos en lengua Espanola por Rodrigo çamorano Astrologo y Mathematico, y Cathedratico de Cosmographia por su Magestad en la casa de la Contratacio de Sevilla Dirigidos al illustre senor Luciano de Negro, Canonigo dela sancta yglesia de Sevilla.

Sevilla, en casa de Alonso de la Barrera, 1576.

In-4 de 121 ff., (1) f. d’errata, nombreux bois gravés dans le texte, petites restaurations en marge du titre sans manque. Plein vélin à recouvrement, dos lisse et orné, pièce de titre de basane rouge brique, tranches rouges. Reliure de Frederico d’Almeida à l’imitation.

200 x 140 mm.

Rare édition originale de la première traduction d’œuvres d’Euclide en espagnol et première édition en castillan de la Géométrie d’Euclide.

USTC 336161 ; Adams E1018 ; Spanish STC, p. 74; Palau y Dulcet 84721 ; Honeyman 1011 ; Riccardi, Bib. euclidea, 1576 (1).

La présente traduction est l’œuvre de Rodrigo Zamorano (Valladolid, 1542 - Séville, 1623), mathématicien et géographe auprès de la maison royale d’Espagne sous Philippe II. Il fut notamment en poste à la Casa de Contratacion, l'institution en charge du contrôle de la colonisation, et des explorations menées par les Espagnols, et au sein de laquelle se distingua en son temps Amerigo Vespucci. L'on a, de Rodrigo Zamorano, de nombreuses publications relevant de ses spécialités, en particulier l'astronomie et la navigation. Les Eléments, traité composé vers 300 avant J.-C. et attribués au mathématicien grec Euclide, réunissent définitions, théorèmes et axiomes, illustrant la géométrie et la théorie des nombres. C'est une œuvre fondatrice, dont l'influence sur le développement de la science occidentale est sans équivalent.

« Les ‘Elements’ se composent de 13 livres dont les six premiers sont consacrés à la géométrie plane. Les livres 7, 8 et 9 traitent des propriétés des nombres rationnels et le livre 10 des irrationnels. Les 11e, 12e et 13e livres développent la mesure des volumes : parallélépipèdes, prismes et pyramides, ainsi que les rapports des volumes du cône, du cylindre et de la sphère. Quant aux livres 14 et 15, qu’on a coutume d’y ajouter, ils ne sont pas l’œuvre d’Euclide mais sont attribués à Hypsiclès.

L’importance de l’œuvre géométrique d’Euclide est telle que l’étude de sa tradition est jusqu’au XVIIIe siècle un aspect essentiel de l’histoire de la géométrie.. » (M. Lacoarret, Les traductions françaises des Œuvres d’Euclide, 1957, pp. 38-58).

La présente édition est abondamment illustrée de figures géométriques gravées dans le texte.

Provenance : ex-libris manuscrit du Marquis Pereira (XVIIIe siècle), ex-libris gravé de O’Neil (XIXe siècle), et ex-libris moderne collé de Caeiro Da Matta.