PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite
PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite
Pascal, scientifique et littéraire !

 Edition originale du Traité de l’équilibre des liqueurs de Pascal

parue six ans avant Les Pensées chez le même imprimeur,

conservée dans sa reliure parisienne de l’époque.







down
Science, médecine

PASCAL, Blaise.

Traitez de l’équilibre des liqueurs, et de la pesanteur de la masse de l’air.

Paris, Guillaume Desprez, 1663.

In-12 de (14) ff., 232 pp., (4) ff. et 2 planches hors texte repliées. Plein veau brun granité, dos à nerfs orné, coiffes anciennement restaurées, coupes décorées, tranches jaspées. Reliure de l'époque.

144 x 91 mm.

Edition originale du traité fondateur des principes de l’hydrostatique en reliure de l’époque.

Bibliotheca Osleriana, n° 3625 ; Bulletin Morgand et Fatout, n°4298 ; Tchemerzine, V, 59 ; Brunet, IV, 400 ; Dibner 143 ; Norman 1650 ; Maire II/1, 179 f. ; DSB X, 334 & 340, 13.

Précieux exemplaire avec l’errata et les 11 fautes non encore corrigées à la plume lors de l’impression.

« Edition originale, publiée par F. Périer, beau-frère de Pascal, un an après sa mort. On trouve à la fin 2 planches gravées repliées. » (Catalogue de Backer, n°760).

Pascal entreprend de rechercher la cause des effets qu'il a observés, à la fois par la méthode de la différence (c'est l'expérience du vide dans le vide) et par la méthode des variations (c'est la grande expérience dont il trace le projet dans une lettre à Périer, et que ce dernier réalisa sur le Puy-de-Dôme en 1648).

Il montre que la pesanteur ou pression de l'air, qui suspend le vif-argent (le mercure) dans le tube barométrique, est la cause de tous les faits observés, et permet de les considérer comme des cas particuliers d'une proposition universelle de l'équilibre des liqueurs.

Par ces travaux, Pascal inaugurait la science expérimentale et apparaissait comme le premier et un des plus grands parmi les physiciens modernes, en même temps qu'un extraordinaire théoricien de la méthode scientifique.

« Ces Traités ne sont pas seulement remarquables par la justesse et la liaison des idées, par la force et la clarté du raisonnement, par le choix et la vigueur des arguments; ils le sont encore par la propriété des expressions, par les tournures heureuses, par la pureté de la diction, en un mot, par la couleur et les agréments du style. L'aimable facilité et le rare bonheur avec lequel Pascal manie la langue française offrent un contraste frappant avec le ton ampoulé le style précieux, guindé et surchargé de figures ridicules que l'on trouve dans les écrivains les plus en vogue de son temps. Les grâces qu'il sait répandre sur des discussions arides de physique et de géométrie annoncent un talent qu'il va déployer bientôt de la manière la plus éclatante sur des matières non moins ingrates. » (Michaud).

« La grande expérience de l’équilibre des liqueurs a été effectuée au Puy de Dôme, le 19 septembre 1643, et confiée à Florin Périer, beau-frère de Pascal. Ce dernier établit d’une façon irréfutable que la hauteur du mercure suspendue dans le tube de Torricelli pouvait varier avec l’altitude. Il s’ensuit, dit Pascal, que la pesanteur et la pression de l’air sont la seule cause de la suspension du mercure, et non l’horreur du vide, et qu’au contraire la nature s’accomode fort bien du vide.

Pascal généralise tous ces résultats en formulant les principes de l’hydrostatique qui seront consignés dans le ‘Traitez de l’équilibre des liqueurs et de la pesanteur de la masse de l’air’.

Ce recueil fut publié en 1663, un an après la mort de Pascal. Les expériences de Pascal et Torricelli eurent le grand mérite de prouver non seulement l’expérience de la pression atmosphérique, mais aussi l’existence du vide, ce vide qui jouera un rôle si important en physique moderne ».

« On trouve dans ce volume les premiers expériments relatifs à l’application du baromètre à la mesure de la hauteur des montagnes, invention de Torricelli, que Pascal publia comme si c’était la sienne » (Graesse, Trésor de livres rares, V, p. 147).

« The highly persuasive ‘Traitez’, assembling and coordinating earlier results and recent discoveries, are characterized above all by their rigorous experimental method and by the categorical rejection of Scholasticism. In hydrostatics, Pascal continued the investigations of Stevin, Galileo, Torricelli, and Mersenne… The ‘Traitez’ are indisputably a classic of seventeenth-century science”. (DSB).

La présente édition est ornée de 2 grandes planches dépliantes illustrant les différentes expériences de Pascal (245 x 170 ; 235 x 170 mm).

Cette édition fut imprimée six ans avant Les Pensées, chez le même Imprimeur-Libraire « Guillaume Desprez » à Paris en 1663. L’originale des Pensées en maroquin à la Duseuil de l’époque est rarissime mais nous ne connaissons aucun exemplaire de cette originale scientifique et littéraire en cette même condition.

Précieux volume conservé dans sa première reliure parisienne en veau décoré de l’époque.





PASCAL, Blaise. Traitez de l’équilibre des liqueurs, ... Edition originale du Traité ...
PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite



  PASCAL Blaise Traitez de l equilibre des liqueurs  Edition originale du Traite



 

 Edition originale du Traité de l’équilibre des liqueurs de Pascal

parue six ans avant Les Pensées chez le même imprimeur,

conservée dans sa reliure parisienne de l’époque.


Prix: 9 500 €

PASCAL, Blaise.

Traitez de l’équilibre des liqueurs, et de la pesanteur de la masse de l’air.

Paris, Guillaume Desprez, 1663.

In-12 de (14) ff., 232 pp., (4) ff. et 2 planches hors texte repliées. Plein veau brun granité, dos à nerfs orné, coiffes anciennement restaurées, coupes décorées, tranches jaspées. Reliure de l'époque.

144 x 91 mm.

Edition originale du traité fondateur des principes de l’hydrostatique en reliure de l’époque.

Bibliotheca Osleriana, n° 3625 ; Bulletin Morgand et Fatout, n°4298 ; Tchemerzine, V, 59 ; Brunet, IV, 400 ; Dibner 143 ; Norman 1650 ; Maire II/1, 179 f. ; DSB X, 334 & 340, 13.

Précieux exemplaire avec l’errata et les 11 fautes non encore corrigées à la plume lors de l’impression.

« Edition originale, publiée par F. Périer, beau-frère de Pascal, un an après sa mort. On trouve à la fin 2 planches gravées repliées. » (Catalogue de Backer, n°760).

Pascal entreprend de rechercher la cause des effets qu'il a observés, à la fois par la méthode de la différence (c'est l'expérience du vide dans le vide) et par la méthode des variations (c'est la grande expérience dont il trace le projet dans une lettre à Périer, et que ce dernier réalisa sur le Puy-de-Dôme en 1648).

Il montre que la pesanteur ou pression de l'air, qui suspend le vif-argent (le mercure) dans le tube barométrique, est la cause de tous les faits observés, et permet de les considérer comme des cas particuliers d'une proposition universelle de l'équilibre des liqueurs.

Par ces travaux, Pascal inaugurait la science expérimentale et apparaissait comme le premier et un des plus grands parmi les physiciens modernes, en même temps qu'un extraordinaire théoricien de la méthode scientifique.

« Ces Traités ne sont pas seulement remarquables par la justesse et la liaison des idées, par la force et la clarté du raisonnement, par le choix et la vigueur des arguments; ils le sont encore par la propriété des expressions, par les tournures heureuses, par la pureté de la diction, en un mot, par la couleur et les agréments du style. L'aimable facilité et le rare bonheur avec lequel Pascal manie la langue française offrent un contraste frappant avec le ton ampoulé le style précieux, guindé et surchargé de figures ridicules que l'on trouve dans les écrivains les plus en vogue de son temps. Les grâces qu'il sait répandre sur des discussions arides de physique et de géométrie annoncent un talent qu'il va déployer bientôt de la manière la plus éclatante sur des matières non moins ingrates. » (Michaud).

« La grande expérience de l’équilibre des liqueurs a été effectuée au Puy de Dôme, le 19 septembre 1643, et confiée à Florin Périer, beau-frère de Pascal. Ce dernier établit d’une façon irréfutable que la hauteur du mercure suspendue dans le tube de Torricelli pouvait varier avec l’altitude. Il s’ensuit, dit Pascal, que la pesanteur et la pression de l’air sont la seule cause de la suspension du mercure, et non l’horreur du vide, et qu’au contraire la nature s’accomode fort bien du vide.

Pascal généralise tous ces résultats en formulant les principes de l’hydrostatique qui seront consignés dans le ‘Traitez de l’équilibre des liqueurs et de la pesanteur de la masse de l’air’.

Ce recueil fut publié en 1663, un an après la mort de Pascal. Les expériences de Pascal et Torricelli eurent le grand mérite de prouver non seulement l’expérience de la pression atmosphérique, mais aussi l’existence du vide, ce vide qui jouera un rôle si important en physique moderne ».

« On trouve dans ce volume les premiers expériments relatifs à l’application du baromètre à la mesure de la hauteur des montagnes, invention de Torricelli, que Pascal publia comme si c’était la sienne » (Graesse, Trésor de livres rares, V, p. 147).

« The highly persuasive ‘Traitez’, assembling and coordinating earlier results and recent discoveries, are characterized above all by their rigorous experimental method and by the categorical rejection of Scholasticism. In hydrostatics, Pascal continued the investigations of Stevin, Galileo, Torricelli, and Mersenne… The ‘Traitez’ are indisputably a classic of seventeenth-century science”. (DSB).

La présente édition est ornée de 2 grandes planches dépliantes illustrant les différentes expériences de Pascal (245 x 170 ; 235 x 170 mm).

Cette édition fut imprimée six ans avant Les Pensées, chez le même Imprimeur-Libraire « Guillaume Desprez » à Paris en 1663. L’originale des Pensées en maroquin à la Duseuil de l’époque est rarissime mais nous ne connaissons aucun exemplaire de cette originale scientifique et littéraire en cette même condition.

Précieux volume conservé dans sa première reliure parisienne en veau décoré de l’époque.