GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget
GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget
L’édition originale des Faux-Monnayeurs.

Exemplaire de tête, l’un des 112 réservés aux bibliophiles de la NRF.







down
Littérature

GIDE, André.

Les Faux-Monnayeurs. Roman.

Paris, N.R.F., 1925.

In-4 tellière de 503 pp., (1) f. d’achevé d’imprimer, (1) f. bl.

Relié en maroquin brun janséniste, dos lisse avec le titre frappé or, doublures de maroquin crème ornées d’un liseré de maroquin brun mosaïqué en encadrement, gardes de soie bordeaux, tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservés, chemise et étui. (Knoderer).

212 x 161 mm.

Edition originale de l’une des œuvres majeures de Gide, « la seule de ses œuvres de fiction que l’écrivain ait appelée roman ».

Précieux exemplaire de tête, numéroté LVII, l’un des 112 réservés aux bibliophiles de la NRF.

Bien que l’ouvrage porte la date de 1925 sur la couverture et l’achevé d’imprimer, il ne fut mis en vente qu’en février 1926.

Roman d’apprentissage traditionnel, où des jeunes gens sont initiés à la vie, « Les Faux-Monnayeurs » est aussi étonnamment novateur.

« Dépouiller le roman de tous les éléments qui n’appartiennent pas spécifiquement au roman… les événements extérieurs, les accidents, les traumatismes, appartiennent au cinéma : il sied que le roman les lui laisse. Même la description des personnages ne me paraît point appartenir proprement au genre. Oui vraiment, il ne me paraît pas que le roman pur (et en art, comme partout, la pureté seule m’importe) ait à s’en occuper… le romancier, d’ordinaire, ne fait point suffisamment crédit à l’imagination du lecteur ».

André Gide. Les Faux-Monnayeurs.

Très bel exemplaire revêtu d’une élégante reliure en maroquin doublé de Knoderer, avec les couvertures et le dos conserves.





GIDE Les Faux-Monnayeurs livres rares édition originale livres anciens camille sourget
GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  GIDE Les Faux Monnayeurs livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Exemplaire de tête, l’un des 112 réservés aux bibliophiles de la NRF.


Prix: 5 500 €

GIDE, André.

Les Faux-Monnayeurs. Roman.

Paris, N.R.F., 1925.

In-4 tellière de 503 pp., (1) f. d’achevé d’imprimer, (1) f. bl.

Relié en maroquin brun janséniste, dos lisse avec le titre frappé or, doublures de maroquin crème ornées d’un liseré de maroquin brun mosaïqué en encadrement, gardes de soie bordeaux, tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservés, chemise et étui. (Knoderer).

212 x 161 mm.

Edition originale de l’une des œuvres majeures de Gide, « la seule de ses œuvres de fiction que l’écrivain ait appelée roman ».

Précieux exemplaire de tête, numéroté LVII, l’un des 112 réservés aux bibliophiles de la NRF.

Bien que l’ouvrage porte la date de 1925 sur la couverture et l’achevé d’imprimer, il ne fut mis en vente qu’en février 1926.

Roman d’apprentissage traditionnel, où des jeunes gens sont initiés à la vie, « Les Faux-Monnayeurs » est aussi étonnamment novateur.

« Dépouiller le roman de tous les éléments qui n’appartiennent pas spécifiquement au roman… les événements extérieurs, les accidents, les traumatismes, appartiennent au cinéma : il sied que le roman les lui laisse. Même la description des personnages ne me paraît point appartenir proprement au genre. Oui vraiment, il ne me paraît pas que le roman pur (et en art, comme partout, la pureté seule m’importe) ait à s’en occuper… le romancier, d’ordinaire, ne fait point suffisamment crédit à l’imagination du lecteur ».

André Gide. Les Faux-Monnayeurs.

Très bel exemplaire revêtu d’une élégante reliure en maroquin doublé de Knoderer, avec les couvertures et le dos conserves.