IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget
IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Rare édition originale du premier livre d’astronomie publié au Japon, illustrée de 50 gravures sur bois.

Il traite du système planétaire et du mouvement céleste, des phases et orbites de la lune, des saisons, et de la prédiction des éclipses.







down
Livres illustrés / Science, médecine

IGUCHI TSUNENORI.

Tenmon Zukai (=Explication de l’Astronomie au moyen de figures).

Osaka, Itanya Mohee, 1689.

5 parties reliées en 6 volumes in-4 respectivement de : 32, 31, 37, 31, 33 et 54 ff. Texte xylographié en japonais sur papier de riz. Nombreuses annotations manuscrites en caractères chinois à l’encre rouge.

Conservés dans leurs brochures bleues d’origine cousues à la manière orientale, pièces de titre calligraphiées sur du papier ancien ajoutées plus tardivement sur les plats supérieurs. Quelques traces d’usure. Cachet sur les contreplats. Chemise de protection en toile bleue.

222 x 160 mm.

Edition originale rare et precieuse du premier livre d’astronomie publié au Japon.

Miyajima Kazuhiko, Japanese Celestial Cartography, S. 590 f.; Annick Horiuchi, Les mathématiques japonaises à l’époque d’Edo, 1994, p.266.

Le Tenmon Zukai (Explication de l’astronomie au moyen de figures) est l’œuvre d’un astronome de Kyoto, Iguchi Tsunenori.

Tsunenori fut largement influencé par les recherches de son collègue Shibukawa Harumi (1639-1751), qui avait effectué les premières observations astronomiques du pays en 1669. Il avait étudié les mouvements de la lune, du soleil et des planètes, ainsi que les éclipses, et avait utilisé ces nouvelles données pour établir le premier calendrier du Japon, le Jokyo.

L’ouvrage d’Iguchi est fondé sur les nouvelles données mises à jour par Shibukawa Harumi, mais il dénote également une influence de l’astronomie occidentale transmise par les œuvres de Schall et de Verbiest.

Divisé en 5 parties, le présent traité est consacré à l’astronomie mathématique. Il traite du système planétaire et du mouvement céleste, des phases et orbites de la lune, des saisons, et de la prédiction des éclipses.

L’abondante illustration se compose de 50 gravures sur bois, dont 4 sur double-page, illustrant les connaissances astronomiques exposées dans le texte. Parmi les gravures, on trouve des cartes du ciel et des étoiles, des figures des phases lunaires et une carte de l’hémisphère oriental.

Cette carte de l’hémisphère oriental est influencée par la célèbre carte mondiale de Matteo Ricci publiée à Pékin en 1602 et présentée à l’empereur Ming Shenzong. On sait que les jésuites avaient envoyé de Pékin plusieurs exemplaires de cette carte au Japon.

La carte d’Iguchi présente une particularité très intéressante : au sud-est du Japon, la carte illustre deux îles imaginaires : Kinshima, l’île d’or et Ginshima, l’île d’argent. L’origine de ces illustrations n’est pas claire mais on sait que les navigateurs hollandais et espagnols ont vainement sillonné l’océan pacifique pendant les XVIe et XVIIe siècles à la recherche de ces deux îles.

14 des gravures ont été partiellement rehaussées de couleurs à l’époque.

« The ‘Tenmon Zukai’ is the first astronomical book published in Japan. Although all volumes mention the study of mathematical astronomy, the first volume has circular star maps and the second has figures of the lunar lodges” (Miyajima).

Précieux exemplaire d’un ouvrage d’astronomie du plus haut intérêt, abondamment illustré, conservé dans ses brochures d’origine.





IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares édition originale livres anciens camille sourget
IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  IGUCHI TSUNENORI Tenmon Zukai livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Il traite du système planétaire et du mouvement céleste, des phases et orbites de la lune, des saisons, et de la prédiction des éclipses.


Prix: 18 500 €

IGUCHI TSUNENORI.

Tenmon Zukai (=Explication de l’Astronomie au moyen de figures).

Osaka, Itanya Mohee, 1689.

5 parties reliées en 6 volumes in-4 respectivement de : 32, 31, 37, 31, 33 et 54 ff. Texte xylographié en japonais sur papier de riz. Nombreuses annotations manuscrites en caractères chinois à l’encre rouge.

Conservés dans leurs brochures bleues d’origine cousues à la manière orientale, pièces de titre calligraphiées sur du papier ancien ajoutées plus tardivement sur les plats supérieurs. Quelques traces d’usure. Cachet sur les contreplats. Chemise de protection en toile bleue.

222 x 160 mm.

Edition originale rare et precieuse du premier livre d’astronomie publié au Japon.

Miyajima Kazuhiko, Japanese Celestial Cartography, S. 590 f.; Annick Horiuchi, Les mathématiques japonaises à l’époque d’Edo, 1994, p.266.

Le Tenmon Zukai (Explication de l’astronomie au moyen de figures) est l’œuvre d’un astronome de Kyoto, Iguchi Tsunenori.

Tsunenori fut largement influencé par les recherches de son collègue Shibukawa Harumi (1639-1751), qui avait effectué les premières observations astronomiques du pays en 1669. Il avait étudié les mouvements de la lune, du soleil et des planètes, ainsi que les éclipses, et avait utilisé ces nouvelles données pour établir le premier calendrier du Japon, le Jokyo.

L’ouvrage d’Iguchi est fondé sur les nouvelles données mises à jour par Shibukawa Harumi, mais il dénote également une influence de l’astronomie occidentale transmise par les œuvres de Schall et de Verbiest.

Divisé en 5 parties, le présent traité est consacré à l’astronomie mathématique. Il traite du système planétaire et du mouvement céleste, des phases et orbites de la lune, des saisons, et de la prédiction des éclipses.

L’abondante illustration se compose de 50 gravures sur bois, dont 4 sur double-page, illustrant les connaissances astronomiques exposées dans le texte. Parmi les gravures, on trouve des cartes du ciel et des étoiles, des figures des phases lunaires et une carte de l’hémisphère oriental.

Cette carte de l’hémisphère oriental est influencée par la célèbre carte mondiale de Matteo Ricci publiée à Pékin en 1602 et présentée à l’empereur Ming Shenzong. On sait que les jésuites avaient envoyé de Pékin plusieurs exemplaires de cette carte au Japon.

La carte d’Iguchi présente une particularité très intéressante : au sud-est du Japon, la carte illustre deux îles imaginaires : Kinshima, l’île d’or et Ginshima, l’île d’argent. L’origine de ces illustrations n’est pas claire mais on sait que les navigateurs hollandais et espagnols ont vainement sillonné l’océan pacifique pendant les XVIe et XVIIe siècles à la recherche de ces deux îles.

14 des gravures ont été partiellement rehaussées de couleurs à l’époque.

« The ‘Tenmon Zukai’ is the first astronomical book published in Japan. Although all volumes mention the study of mathematical astronomy, the first volume has circular star maps and the second has figures of the lunar lodges” (Miyajima).

Précieux exemplaire d’un ouvrage d’astronomie du plus haut intérêt, abondamment illustré, conservé dans ses brochures d’origine.