LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget
LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Édition originale italienne d’un plaidoyer en faveur des Indiens.

Exemplaire très pur conservé non rogné dans son demi-vélin souple de l’époque.







down
Histoire, religion

LAS CASAS, Don Bartolomeo de.

Istoria o brevissima relatione della distruttione dell’Indie Occidentali.

Venise, Marco Ginammi, 1626.

Petit in-4 de (1) f.bl., (8) ff., 154 pp., (1) f., (1) f.bl. Une très légère mouillure en marge des 4 premiers ff. Relié en demi-vélin souple de l’époque, plats de cartonnage, non rogné. Annotations manuscrites sur le plat inférieur et sur le premier feuillet blanc. Reliure de l’époque.

236 X 170 mm.

Edition originale italienne de ce plaidoyer virulent de Bartolomeo de las Casas qui dénonce les effets néfastes de la colonisation de l’Amérique par les Espagnols.

Graesse, p. 60-61 ; Sabin 11242. ; Chadenat 894 ; Palau 46955 ; Field 885 (qui ne cite que l’édition de 1643) ; Leclerc 331 (pour l’édition de 1630). Brunet ne cite que l’édition de 1630.

« This first Italian translation of Las Casas’ first and most celebrated tract has the original Spanish in parallel columns. » (Sabin).

« Edition originale de cette traduction. » (Chadenat).

« This is the first edition of the first Italian translation of Las Casas’ first and most celebrated tract, and has the original Spanish in parallel columns with the Italian. The translation is by Giacomo Castellani. This is one of the most gruesome books ever written, and one of the boldest works that ever issued from the press. It gives a short account of the cruelties of the Spaniards in each of the colonies, including Jamaica, Trinidad, Florida, Rio de la Plata and Peru. » (Bibliotheca americana et philippina, M. Bross, 2724).

Né d’une famille noble à Séville en 1474, Las Casas s’embarqua à l’âge de 24 ans avec son père qui accompagnait Christophe Colomb dans son premier voyage pour la découverte du Nouveau Monde, en 1498. Il fut le premier prêtre catholique à être ordonné en Amérique, le premier défenseur de l’abolition de l’esclavage, l’apôtre des Indiens. De retour en Espagne, il présenta à l’Empereur Charles Quint plusieurs mémoires en faveur des Indiens, dénonçant les cruautés exercées à leur encontre.

Las Casas passa cinquante ans dans le Nouveau Monde où il fut nommé évêque de Chiapa (Mexique). Il rentra en Espagne en 1551.

L’ouvrage est dédié au prince Philippe, futur Philippe II d'Espagne, alors chargé par son père l'empereur Charles Quint des affaires des Indes. Las Casas souhaitait grâce à son livre informer le futur roi d'Espagne des injustices et méfaits selon lui commis par les Espagnols en Amérique.

Le 21 septembre 1556 l’ouvrage est censuré dans une cédule royale.

En 1659, le livre sera inclus dans la liste de livres interdits par l'Inquisition espagnole.

« The works of Las Casas deserve from their intrinsic excellence as well as the excessive rarity of the original editions, an extended bibliographical notice […]. Las Casas was the first priest ordained on the soil of the New World. » (Field 870).

Dans cet ouvrage, Las Casas dénonce de manière virulente l’iniquité des conversions par la force et le traitement infligé par l’occupant espagnol aux Indiens d’Amérique.

Exemplaire très pur conservé non rogné, à toutes marges, dans son demi-vélin souple de l’époque.

Provenance : l’exemplaire Phillipps avec sa cote manuscrite.





LAS CASAS Istoria livres rares édition originale livres anciens camille sourget
LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  LAS CASAS Istoria livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Exemplaire très pur conservé non rogné dans son demi-vélin souple de l’époque.


Prix: 4 000 €

LAS CASAS, Don Bartolomeo de.

Istoria o brevissima relatione della distruttione dell’Indie Occidentali.

Venise, Marco Ginammi, 1626.

Petit in-4 de (1) f.bl., (8) ff., 154 pp., (1) f., (1) f.bl. Une très légère mouillure en marge des 4 premiers ff. Relié en demi-vélin souple de l’époque, plats de cartonnage, non rogné. Annotations manuscrites sur le plat inférieur et sur le premier feuillet blanc. Reliure de l’époque.

236 X 170 mm.

Edition originale italienne de ce plaidoyer virulent de Bartolomeo de las Casas qui dénonce les effets néfastes de la colonisation de l’Amérique par les Espagnols.

Graesse, p. 60-61 ; Sabin 11242. ; Chadenat 894 ; Palau 46955 ; Field 885 (qui ne cite que l’édition de 1643) ; Leclerc 331 (pour l’édition de 1630). Brunet ne cite que l’édition de 1630.

« This first Italian translation of Las Casas’ first and most celebrated tract has the original Spanish in parallel columns. » (Sabin).

« Edition originale de cette traduction. » (Chadenat).

« This is the first edition of the first Italian translation of Las Casas’ first and most celebrated tract, and has the original Spanish in parallel columns with the Italian. The translation is by Giacomo Castellani. This is one of the most gruesome books ever written, and one of the boldest works that ever issued from the press. It gives a short account of the cruelties of the Spaniards in each of the colonies, including Jamaica, Trinidad, Florida, Rio de la Plata and Peru. » (Bibliotheca americana et philippina, M. Bross, 2724).

Né d’une famille noble à Séville en 1474, Las Casas s’embarqua à l’âge de 24 ans avec son père qui accompagnait Christophe Colomb dans son premier voyage pour la découverte du Nouveau Monde, en 1498. Il fut le premier prêtre catholique à être ordonné en Amérique, le premier défenseur de l’abolition de l’esclavage, l’apôtre des Indiens. De retour en Espagne, il présenta à l’Empereur Charles Quint plusieurs mémoires en faveur des Indiens, dénonçant les cruautés exercées à leur encontre.

Las Casas passa cinquante ans dans le Nouveau Monde où il fut nommé évêque de Chiapa (Mexique). Il rentra en Espagne en 1551.

L’ouvrage est dédié au prince Philippe, futur Philippe II d'Espagne, alors chargé par son père l'empereur Charles Quint des affaires des Indes. Las Casas souhaitait grâce à son livre informer le futur roi d'Espagne des injustices et méfaits selon lui commis par les Espagnols en Amérique.

Le 21 septembre 1556 l’ouvrage est censuré dans une cédule royale.

En 1659, le livre sera inclus dans la liste de livres interdits par l'Inquisition espagnole.

« The works of Las Casas deserve from their intrinsic excellence as well as the excessive rarity of the original editions, an extended bibliographical notice […]. Las Casas was the first priest ordained on the soil of the New World. » (Field 870).

Dans cet ouvrage, Las Casas dénonce de manière virulente l’iniquité des conversions par la force et le traitement infligé par l’occupant espagnol aux Indiens d’Amérique.

Exemplaire très pur conservé non rogné, à toutes marges, dans son demi-vélin souple de l’époque.

Provenance : l’exemplaire Phillipps avec sa cote manuscrite.