BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget
BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Edition originale d’Eugénie Grandet, l’un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale.

Remarquable exemplaire d’une exceptionnelle grandeur de marges (hauteur 223 mm).







down
Littérature

BALZAC, Honoré de.

Eugénie Grandet.

Paris, Madame Charles-Béchet, 1834.

1 volume in-8, demi-maroquin bleu à coins, dos lisse. Exemplaire à toutes marges, couvertures conservées.

223 x 138 mm.

Edition originale de l’un des plus grands romans de Balzac et l’une des œuvres majeures de la littérature européenne.
Elle forme le Tome V sur les 12 des Etudes de mœurs au XIXè siècle.

« Cette série de 12 volumes des ‘Etudes de mœurs’ est fort rare aujourd’hui ; elle se rencontre parfois à l’état broché, elle est rarissime en belle reliure du temps. C’est l’édition originale de Eugénie Grandet qui en fait la valeur. C’est pour cette raison qu’on collectionne ce volume séparément portant sur le titre : Tome I (des Scènes de la vie de Province) et Tome V (des Etudes de mœurs).

Eugénie Grandet est le premier grand livre de Balzac, quelques-uns disent son chef-d’œuvre.

L’œuvre resplendit d’une force d’art incomparable : le personnage d’Eugénie et celui de son père sont justement considérés parmi les plus heureux de tous les portraits dus à la plume de ce créateur de génie. Le style se montre, ici, mobile, pénétrant et beaucoup moins minutieux et lourd que dans bien d’autres œuvres du même romancier : pas de longues digressions morales qui, si elles confèrent à certaines de ses œuvres un réel intérêt, en gâtent souvent la pureté de lignes.

Dans ce roman, Balzac décrit le destin d’une jeune femme au XIXè siècle confrontée à l’avarice d’un père et à la tristesse provinciale. Dans l’épilogue (p. 382), qui disparaîtra par la suite, Balzac écrit : « chaque département a son Grandet » et dans l’introduction : « Si tout arrive à Paris, tout passe en province : là, ni relief, ni saillie ; mais là des drames dans le silence ; là, des mystères habilement dissimulés ; là, des dénouements dans un seul mot ; là, d’énormes valeurs prêtées par le calcul et l’analyse aux actions les plus indifférentes. On y vit en public » (p. 21).

Magnifique exemplaire, l’un des rarissimes à toutes marges, avec ses couvertures d’origine conservées, d’une exceptionnelle grandeur de marges (hauteur : 223 mm), enrichi du portrait de Balzac.





BALZAC Eugénie Grandet livres rares édition originale livres anciens camille sourget
BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  BALZAC Eugenie Grandet livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Remarquable exemplaire d’une exceptionnelle grandeur de marges (hauteur 223 mm).


Prix: 3 000 €

BALZAC, Honoré de.

Eugénie Grandet.

Paris, Madame Charles-Béchet, 1834.

1 volume in-8, demi-maroquin bleu à coins, dos lisse. Exemplaire à toutes marges, couvertures conservées.

223 x 138 mm.

Edition originale de l’un des plus grands romans de Balzac et l’une des œuvres majeures de la littérature européenne.Elle forme le Tome V sur les 12 des Etudes de mœurs au XIXè siècle.

« Cette série de 12 volumes des ‘Etudes de mœurs’ est fort rare aujourd’hui ; elle se rencontre parfois à l’état broché, elle est rarissime en belle reliure du temps. C’est l’édition originale de Eugénie Grandet qui en fait la valeur. C’est pour cette raison qu’on collectionne ce volume séparément portant sur le titre : Tome I (des Scènes de la vie de Province) et Tome V (des Etudes de mœurs).

Eugénie Grandet est le premier grand livre de Balzac, quelques-uns disent son chef-d’œuvre.

L’œuvre resplendit d’une force d’art incomparable : le personnage d’Eugénie et celui de son père sont justement considérés parmi les plus heureux de tous les portraits dus à la plume de ce créateur de génie. Le style se montre, ici, mobile, pénétrant et beaucoup moins minutieux et lourd que dans bien d’autres œuvres du même romancier : pas de longues digressions morales qui, si elles confèrent à certaines de ses œuvres un réel intérêt, en gâtent souvent la pureté de lignes.

Dans ce roman, Balzac décrit le destin d’une jeune femme au XIXè siècle confrontée à l’avarice d’un père et à la tristesse provinciale. Dans l’épilogue (p. 382), qui disparaîtra par la suite, Balzac écrit : « chaque département a son Grandet » et dans l’introduction : « Si tout arrive à Paris, tout passe en province : là, ni relief, ni saillie ; mais là des drames dans le silence ; là, des mystères habilement dissimulés ; là, des dénouements dans un seul mot ; là, d’énormes valeurs prêtées par le calcul et l’analyse aux actions les plus indifférentes. On y vit en public » (p. 21).

Magnifique exemplaire, l’un des rarissimes à toutes marges, avec ses couvertures d’origine conservées, d’une exceptionnelle grandeur de marges (hauteur : 223 mm), enrichi du portrait de Balzac.