MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget
MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Séduisant exemplaire d’« Amphitryon », l’un des chefs-d’œuvre de Molière.

« Ce petit chef-d’œuvre de grâce et de poésie fut représenté devant le Roi, aux Tuileries, le 16 janvier 1668, dans un grand déploiement de décors et de machineries ».







down
Littérature / Reliures

MOLIERE, J.-B. Poquelin

Amphitryon, comédie.

Paris, Jean Ribou, 1668.

In-12 de (4) ff. dont le privilège et 88 pp. Plein maroquin rouge, grand décor doré à entrelacs et aux fers filigranés couvrant la totalité des plats, dos à nerfs richement orné, doublure de maroquin rouge, large roulette intérieure dorée aux fers filigranés, filet au pointillé sur les coupes, gardes de moire bordeaux, tranches dorées. Reliure signée Maylander.

147 x 85 mm.

Édition originale de cette comédie de Molière qui connut un succès éclatant puisqu’elle fut jouée 29 fois consécutivement toujours avec un grand succès.

Tchemerzine, IV, 784.

Seconde édition originale selon Guibert (I, 416), qui serait précédée d’une édition seulement connue à 2 exemplaires, contenant le sonnet célébrant la conquête de la Franche-Comté par Louis XIV, qui fut ensuite supprimé.

La première représentation eut lieu le 13 janvier 1668 sur le théâtre du Palais Royal. La charmante comédie d’Amphitryon, petit chef-d’œuvre de grâce et de poésie connut un franc succès.

Puis le 16 janvier, elle fut représentée devant le roi aux Tuileries. Cette pièce est une idéalisation de la cour de Louis XIV, le Roi Soleil.

« La finesse des situations psychologiques trouve pour s’exprimer des vers légers et musicaux ; sur tout ceci voltige un sourire d’artiste qui semble se désintéresser de la vie de ses propres héros ».

La comédie est menée avec une vivacité qui l’apparente au Vaudeville.

Il est intéressant de constater qu’un exemplaire d’Amphitryon relié en maroquin rouge doublé de maroquin bleu par Trautz-Bauzonnet était vendu 1800 francs dans le même catalogue Auguste Fontaine de 1875, tandis qu’un exemplaire de l’Avare relié de la même façon était proposé à 1500 francs par le même libraire.

(Lacroix, Bibliographie moliéresque, extrait du catalogue d’Auguste Fontaine).

Séduisant exemplaire, grand de marges, finement relié en maroquin décoré doublé de maroquin rouge par Maylander.





MOLIERE Amphitryon livres rares édition originale livres anciens camille sourget
MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  MOLIERE Amphitryon livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

« Ce petit chef-d’œuvre de grâce et de poésie fut représenté devant le Roi, aux Tuileries, le 16 janvier 1668, dans un grand déploiement de décors et de machineries ».


Prix: 15 000 €

MOLIERE, J.-B. Poquelin

Amphitryon, comédie.

Paris, Jean Ribou, 1668.

In-12 de (4) ff. dont le privilège et 88 pp. Plein maroquin rouge, grand décor doré à entrelacs et aux fers filigranés couvrant la totalité des plats, dos à nerfs richement orné, doublure de maroquin rouge, large roulette intérieure dorée aux fers filigranés, filet au pointillé sur les coupes, gardes de moire bordeaux, tranches dorées. Reliure signée Maylander.

147 x 85 mm.

Édition originale de cette comédie de Molière qui connut un succès éclatant puisqu’elle fut jouée 29 fois consécutivement toujours avec un grand succès.

Tchemerzine, IV, 784.

Seconde édition originale selon Guibert (I, 416), qui serait précédée d’une édition seulement connue à 2 exemplaires, contenant le sonnet célébrant la conquête de la Franche-Comté par Louis XIV, qui fut ensuite supprimé.

La première représentation eut lieu le 13 janvier 1668 sur le théâtre du Palais Royal. La charmante comédie d’Amphitryon, petit chef-d’œuvre de grâce et de poésie connut un franc succès.

Puis le 16 janvier, elle fut représentée devant le roi aux Tuileries. Cette pièce est une idéalisation de la cour de Louis XIV, le Roi Soleil.

« La finesse des situations psychologiques trouve pour s’exprimer des vers légers et musicaux ; sur tout ceci voltige un sourire d’artiste qui semble se désintéresser de la vie de ses propres héros ».

La comédie est menée avec une vivacité qui l’apparente au Vaudeville.

Il est intéressant de constater qu’un exemplaire d’Amphitryon relié en maroquin rouge doublé de maroquin bleu par Trautz-Bauzonnet était vendu 1800 francs dans le même catalogue Auguste Fontaine de 1875, tandis qu’un exemplaire de l’Avare relié de la même façon était proposé à 1500 francs par le même libraire.

(Lacroix, Bibliographie moliéresque, extrait du catalogue d’Auguste Fontaine).

Séduisant exemplaire, grand de marges, finement relié en maroquin décoré doublé de maroquin rouge par Maylander.