MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie  MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie
MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie  MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie
Edition originale de « L’Étourdi » de Molière.






down
Littérature

MOLIERE, J.-B. Poquelin.

L’Étourdi ou les contre-temps. Comédie.

Paris, Gabriel Quinet, 1663.

In-12 de (5) ff., 117 pages chiffrées et 1 page non chiffrée pour l’extrait de privilège. Maroquin rouge janséniste, dos à nerfs, double filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures. Trautz-Bauzonnet.

141 x 82 mm.

Édition originale de la première en date des grandes pièces de Molière.

Tchemerzine, IV, 772 ; Guibert, I, 94.

Guibert distingue à tort deux tirages de la première édition : le tirage A est en fait une contrefaçon.

Notre exemplaire comporte toutes les caractéristiques du tirage qualifié de B selon Guibert et qui constitue l’édition originale.

Dans la chronologie des représentations officielles, c’est la toute première comédie de Molière qui marque le point de départ de la renommée de l’auteur. Elle fut d’abord jouée à Lyon en 1655, puis le 3 novembre 1658 dans la Salle du petit Bourbon située près du Vieux Louvre à Paris, où elle fut accueillie avec beaucoup de ferveur par le public de l’époque.

Première comédie de Molière pour la joyeuse fantaisie qui s’y déploie, l’habileté scénique, et enfin la langue savoureuse et imagée, tant admirée par Victor-Hugo, elle connut un succès retentissant.

Exemplaire revêtu d’une reliure en maroquin rouge par Trautz-BAuzonnet.





MOLIERE, J.-B. Poquelin. L’Étourdi ou les contre-temps. Comédie. ...
MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie



  MOLIERE J B Poquelin L Etourdi ou les contre temps Comedie



 


Prix: 12 500 €

MOLIERE, J.-B. Poquelin.

L’Étourdi ou les contre-temps. Comédie.

Paris, Gabriel Quinet, 1663.

In-12 de (5) ff., 117 pages chiffrées et 1 page non chiffrée pour l’extrait de privilège. Maroquin rouge janséniste, dos à nerfs, double filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures. Trautz-Bauzonnet.

141 x 82 mm.

Édition originale de la première en date des grandes pièces de Molière.

Tchemerzine, IV, 772 ; Guibert, I, 94.

Guibert distingue à tort deux tirages de la première édition : le tirage A est en fait une contrefaçon.

Notre exemplaire comporte toutes les caractéristiques du tirage qualifié de B selon Guibert et qui constitue l’édition originale.

Dans la chronologie des représentations officielles, c’est la toute première comédie de Molière qui marque le point de départ de la renommée de l’auteur. Elle fut d’abord jouée à Lyon en 1655, puis le 3 novembre 1658 dans la Salle du petit Bourbon située près du Vieux Louvre à Paris, où elle fut accueillie avec beaucoup de ferveur par le public de l’époque.

Première comédie de Molière pour la joyeuse fantaisie qui s’y déploie, l’habileté scénique, et enfin la langue savoureuse et imagée, tant admirée par Victor-Hugo, elle connut un succès retentissant.

Exemplaire revêtu d’une reliure en maroquin rouge par Trautz-BAuzonnet.