ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e... ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e...
ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e... ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e...
« Ces volumes sont devenus de la plus insigne rareté, disons mieux pour être vrai, introuvables ». (Comte de Montgrand, année 1862).

Précieux et superbe exemplaire relié en vélin doré fleurdelisé portant au centre des plats une réserve centrale à la date de 1697.







down
Reliures / Autres

ALMANACH ou calendrier pour l’année 1697

Exactement supputé sur l’élévation et le méridien de Paris. Où sont marquez les Eclypses, le lever & le coucher du Soleil, le mouvement de la Lune, les changements de l’air, &c. avec les jours des Foires, le Journal du Palais, le départ des Courriers, la demeure des Messagers, & le Tarif des Monnoies.

A Paris, chez Laurent D’Houdry, 1697.

In-8 de 80 pp., (2) ff.bl. intercalaires, (2) ff., 2 tableaux dépliants. Plein vélin doré, double encadrement de filets or autour des plats, fleurs-de-lys aux angles, réserve centrale dorée et finement décorée portant la date 1697 en or, dos fleurdelisé, tranches dorées. Reliure de l’époque.

185 x 115 mm.

Ce furent en tout 12 almanachs, couvrant les années 1683 à 1699, qui précédèrent l’Almanach royal édité de 1700 à 1792. Ces 17 premières années sont absolument rarissimes voire introuvables.
« John Grand Carteret dans sa ‘Biographie des Almanachs Français’, parue en 1896, ne cite qu’un seul exemplaire de la seule année 1698 « Année 1698 aux armes du Duc d’Orléans. 20 F
» ».

Le Comte Godefroy de Montgrand avait pu, au cours de deux séjours parisiens en 1855 et 1862, acquérir neuf volumes sur les 17 parus, dont quatre seulement en reliure d’époque. Voici ce qu’il écrivait alors :

« J’ai acheté à M. Auguste Aubry, libraire à paris, rue Dauphine 16, lors de mon deuxième voyage à la capitale en 1855, année de la première exposition universelle sous l’Empire, les deux almanachs ou calendrier pour les années 1697 et 1698, reliés en vélin blanc par Capé, aux armes de M. Hope et provenant de la vente de sa bibliothèque en la dite année 1855. Le quatre juin 1862, à mon sixième voyage, j’ai encore acheté au dit Mr Aubry, les sept autres que j’ai en ma possession, savoir : 1684, 1687 et 1695, dans la même reliure que les deux premiers. Toujours de la même provenance, plus les années 1690, 1692, 1693, 1694, dans leur reliure primitive. L’année 1692 aux armes de France sur les plats. J’ai payé ces neuf volumes à raison de quinze francs chaque, soit cent trente cinq francs. M. Aubry m’offrit de me les reprendre quelques jours après. Sans doute quelqu’un bien avisé lui avait offert un prix beaucoup plus élevé, mais je refusais nettement. ».

« Ils valent aujourd’hui le double, et beaucoup plus même, ces volumes sont devenus de la plus insigne rareté, disons mieux pour être vrai, introuvables. Ce sont les seuls que j’ai connus durant toute mon existence. ».

(Note de M. Godefroy de Montgrand).

Grand-Carteret décrit ainsi ces almanachs couvrant les années 1683 à 1699 :

« Sur le titre entrelacs de fleurons, couronné. Ce titre a reçu chaque année quelques modifications ou, pour mieux dire quelques augmentations au point de vue du sommaire. Comme matière on y trouve, outre le calendrier, des observations médicales, l’indication du temps qu’il faut choisir pour se couper les cheveux, pour se purger, des conseils sur l’agriculture, les vacations des tribunaux, les rues et demeures des messagers et rouliers, l’ordre des courriers. ».

Précieux et superbe exemplaire relié en vélin doré fleurdelisé portant au centre des plats une réserve centrale à la date de 1697.

Ex libris manuscrit et cachet sur feuillet de titre.





ALMANACH oucalendrier pour l’année 1697 Exactement supputé sur l’élévation et ... Précieux et superbe exemplaire relié ...
ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e...



  ALMANACH oucalendrier pour l annee 1697 Exactement suppute sur l elevation et  Precieux et superbe e...



 

Précieux et superbe exemplaire relié en vélin doré fleurdelisé portant au centre des plats une réserve centrale à la date de 1697.


Prix: 9 500 €

ALMANACH ou calendrier pour l’année 1697

Exactement supputé sur l’élévation et le méridien de Paris. Où sont marquez les Eclypses, le lever & le coucher du Soleil, le mouvement de la Lune, les changements de l’air, &c. avec les jours des Foires, le Journal du Palais, le départ des Courriers, la demeure des Messagers, & le Tarif des Monnoies.

A Paris, chez Laurent D’Houdry, 1697.

In-8 de 80 pp., (2) ff.bl. intercalaires, (2) ff., 2 tableaux dépliants. Plein vélin doré, double encadrement de filets or autour des plats, fleurs-de-lys aux angles, réserve centrale dorée et finement décorée portant la date 1697 en or, dos fleurdelisé, tranches dorées. Reliure de l’époque.

185 x 115 mm.

Ce furent en tout 12 almanachs, couvrant les années 1683 à 1699, qui précédèrent l’Almanach royal édité de 1700 à 1792. Ces 17 premières années sont absolument rarissimes voire introuvables. « John Grand Carteret dans sa ‘Biographie des Almanachs Français’, parue en 1896, ne cite qu’un seul exemplaire de la seule année 1698 « Année 1698 aux armes du Duc d’Orléans. 20 F » ».

Le Comte Godefroy de Montgrand avait pu, au cours de deux séjours parisiens en 1855 et 1862, acquérir neuf volumes sur les 17 parus, dont quatre seulement en reliure d’époque. Voici ce qu’il écrivait alors :

« J’ai acheté à M. Auguste Aubry, libraire à paris, rue Dauphine 16, lors de mon deuxième voyage à la capitale en 1855, année de la première exposition universelle sous l’Empire, les deux almanachs ou calendrier pour les années 1697 et 1698, reliés en vélin blanc par Capé, aux armes de M. Hope et provenant de la vente de sa bibliothèque en la dite année 1855. Le quatre juin 1862, à mon sixième voyage, j’ai encore acheté au dit Mr Aubry, les sept autres que j’ai en ma possession, savoir : 1684, 1687 et 1695, dans la même reliure que les deux premiers. Toujours de la même provenance, plus les années 1690, 1692, 1693, 1694, dans leur reliure primitive. L’année 1692 aux armes de France sur les plats. J’ai payé ces neuf volumes à raison de quinze francs chaque, soit cent trente cinq francs. M. Aubry m’offrit de me les reprendre quelques jours après. Sans doute quelqu’un bien avisé lui avait offert un prix beaucoup plus élevé, mais je refusais nettement. ».

« Ils valent aujourd’hui le double, et beaucoup plus même, ces volumes sont devenus de la plus insigne rareté, disons mieux pour être vrai, introuvables. Ce sont les seuls que j’ai connus durant toute mon existence. ».

(Note de M. Godefroy de Montgrand).

Grand-Carteret décrit ainsi ces almanachs couvrant les années 1683 à 1699 :

« Sur le titre entrelacs de fleurons, couronné. Ce titre a reçu chaque année quelques modifications ou, pour mieux dire quelques augmentations au point de vue du sommaire. Comme matière on y trouve, outre le calendrier, des observations médicales, l’indication du temps qu’il faut choisir pour se couper les cheveux, pour se purger, des conseils sur l’agriculture, les vacations des tribunaux, les rues et demeures des messagers et rouliers, l’ordre des courriers. ».

Précieux et superbe exemplaire relié en vélin doré fleurdelisé portant au centre des plats une réserve centrale à la date de 1697.

Ex libris manuscrit et cachet sur feuillet de titre.