CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget
CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget
Le grand "Calendrier des Bergers" illustré de plus de 80 gravures sur bois.

Belle édition gothique parisienne de la plus grande rareté de cet ouvrage abondamment illustré qui connut un extraordinaire succès au XVIe siècle.







down
Reliures / Livres illustrés / Histoire, religion / Science, médecine

CALENDRIER DES BERGERS

Le Grand Kalendrier et Compost des Bergers composé par le berger de la grant montaigne. Auquel sont adioustez plusieurs nouvelles figures et Tables, lesquelles sont fort utiles à toutes gens ainsi que pourrez voir cy apres.

Paris, pour la veuve Jean Bonfons, s.d. (vers 1569).

Petit in-4 gothique de (104) ff., coin inf. du titre et du f. 13 restaurés, partie inf. blanche des 7 derniers ff. restaurée sans atteinte au texte, bande de papier découpée dans la partie inf. du dernier f. sans atteinte au texte. Maroquin rouge, large roulette dorée aux pélicans encadrant les plats, dos à nerfs orné de fleurons dorés, double filet doré sur les coupes, roulette dorée intérieure, tranches dorées. Reliure signée de Chambolle-Duru.

200 x 136 mm.



 

Belle édition gothique parisienne de la plus grande rareté de cet ouvrage abondamment illustré qui connut un extraordinaire succès au XVIe siècle.

Brunet, II, 206 ; Bechtel, C-37. Pas dans Fairfax Murray ni Harvard (French Books).

La présente édition n’est pas datée, mais l’on sait que Catherine Sergent, la veuve de Jean Bonfons, exerça la profession de libraire-imprimeur à Paris de 1568 (date du décès de son époux) à 1572 (date de son décès).D’autre part, le calendrier qui se trouve en tête de l’ouvrage est donné pour 1569. On peut donc situer avec précision la date de publication du présent Calendrier aux alentours de 1569.

L’usage des calendriers s’est diffusé à partir du XIIe siècle dans les livres à usage des clercs, tels que les psautiers, les missels ou les martyrologes. A la fin du Moyen-âge, les Livres d’Heures débutent toujours par un calendrier qui indique les fêtes religieuses.

Les calendriers et compost des bergers sont de nature différente. Edités pour "enseigner la science des bergers qui est science de l’âme, du corps, des astres, de la vie et de la mort", ces livres sont en fait des compilations à usage pratique et moral destinées à un public laïc. Ils s’inspirent d’ouvrages médiévaux tels que "Le Livre des propriétés des choses" de Barthélémy l’Anglais, les "Grandes Danses Macabres", les traités préparant les âmes au Jugement Dernier. Ils ont recours à l’astrologie, très présente aux XVe et XVIe siècles. Les signes du zodiaque, les planches anatomiques, les danses macabres ou représentations des enfers, les représentations des activités agricoles ou artisanales pour chaque mois de l’année, doivent enrichir le texte pour guider l’Homme vers son salut.

Le premier Compost des bergers fut imprimé à Paris par Guy Marchant en 1491, avant d’être réédité à de nombreuses reprises dans les décennies suivantes.

Toutes les éditions du XVIe siècle de ce calendrier populaire sont extrêmement rares. Celle-ci, gothique à 2 colonnes et dont le titre et le calendrier sont imprimés en rouge et noir, suivant la tradition des manuscrits, l’est tout particulièrement.

Fondé sur une équation établie entre la vie d’un homme et le cycle de l’année, le texte offre à la fois un almanach perpétuel et un riche recueil de préceptes moraux, conseils pratiques et pièces religieuses.

L’ouvrage comprend d’abord un prologue « de l’aucteur » justifiant le fait qu’il retranscrit le savoir des bergers. Le second prologue est celui du prétendu maître berger, qui présente une leçon de comput.

Suit dans notre Compost un calendrier, dans la tradition médiévale, tel qu’on en trouve en préambule de nombreux Livres d’Heures.

Outre les calendriers, tables mobiles et phases de la lune, les arbres et branches des vertus et des vices, les peines de l'enfer, le livre du salut de l'âme, des chapitres d'anatomie, de phlébotomie, de diététique, etc., on y trouve plusieurs poèmes ou ballades tels les Dictz des oyseaux, le Dictic des trespassez en forme de Balade & du Jugement, les Dix commandemens de la Loy, Lhystoire du Navire sur Mer, le Dict du Mort, les Dix commandemens du diable, les Dix Nations Chrestiennes, etc.

L’illustration, d’un grand intérêt, se compose d’un très beau bois montrant trois bergers dans les champs gardant leurs troupeaux et devisant en observant les astres, placé sur le titre, de plus de 80 bois dans le texte, y compris 8 grands montrant les peines de l’enfer, d’une cinquantaine de lettrines ornées et de 522 petits rameaux ou branches pour l’arbre des vices & miroir pour cognoistre ses pechez.

Le calendrier comporte 12 bois correspondant à l’occupation des mois.

Le cycle des 8 grandes gravures sur bois (105 x 97 mm) présente un intérêt iconographique tout particulier. La première figure Lazare narrant au Christ et aux apôtres, à table chez Simon, la vision de son séjour des morts. Les 7 autres gravures illustrent avec violence, réalisme et fantaisie les supplices de l’enfer.

Très diverses, l’ensemble des gravures représentent autant les occupations des mois avec scènes champêtres, scène de chasse ou scène galante, que des figures astronomiques, des figures de médecine ou d’anatomie, les arbres des vices et des vertus...

La marque typographique de la veuve Bonfons se trouve au verso du dernier feuillet (cf. Silvestre, n°125).

Très intéressant cycle iconographique, de facture populaire, illustrant le décalage culturel existant en 1569 entre l’élite cultivée pénétrée de Renaissance et les bourgeois des villes encore sensibles à l’imaginaire médiéval.

Bel exemplaire d’un illustré mythique.

Cette édition est citée par Brunet (II, 206) sans collation et sans localisation d'exemplaires. Le catalogue en ligne USTC en signale seulement 2 exemplaires dans les fonds publics, l'un à Londres (British Library), l'autre à l'université de Yale aux États-Unis.

Bel exemplaire, grand de marges, dans une élégante reliure en maroquin rouge de Chambolle-Duru dite « aux pélicans » exécutée pour le baron Pichon (1897, n°293).

Il porte une note autographe du bibliophile sur une garde: « Ce volume est de 1569. On en a la preuve au v° du fet C où l'almanach de Pâques et des fetes mobiles commence à cette année B.J.P ».





CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget
CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



  CALENDRIER DES BERGERS livres rares edition originale livres anciens camille sourget



 

Belle édition gothique parisienne de la plus grande rareté de cet ouvrage abondamment illustré qui connut un extraordinaire succès au XVIe siècle.


Prix: 29 000 €

CALENDRIER DES BERGERS

Le Grand Kalendrier et Compost des Bergers composé par le berger de la grant montaigne. Auquel sont adioustez plusieurs nouvelles figures et Tables, lesquelles sont fort utiles à toutes gens ainsi que pourrez voir cy apres.

Paris, pour la veuve Jean Bonfons, s.d. (vers 1569).

Petit in-4 gothique de (104) ff., coin inf. du titre et du f. 13 restaurés, partie inf. blanche des 7 derniers ff. restaurée sans atteinte au texte, bande de papier découpée dans la partie inf. du dernier f. sans atteinte au texte. Maroquin rouge, large roulette dorée aux pélicans encadrant les plats, dos à nerfs orné de fleurons dorés, double filet doré sur les coupes, roulette dorée intérieure, tranches dorées. Reliure signée de Chambolle-Duru.

200 x 136 mm.

Belle édition gothique parisienne de la plus grande rareté de cet ouvrage abondamment illustré qui connut un extraordinaire succès au XVIe siècle.

Brunet, II, 206 ; Bechtel, C-37. Pas dans Fairfax Murray ni Harvard (French Books).

La présente édition n’est pas datée, mais l’on sait que Catherine Sergent, la veuve de Jean Bonfons, exerça la profession de libraire-imprimeur à Paris de 1568 (date du décès de son époux) à 1572 (date de son décès).D’autre part, le calendrier qui se trouve en tête de l’ouvrage est donné pour 1569. On peut donc situer avec précision la date de publication du présent Calendrier aux alentours de 1569.

L’usage des calendriers s’est diffusé à partir du XIIe siècle dans les livres à usage des clercs, tels que les psautiers, les missels ou les martyrologes. A la fin du Moyen-âge, les Livres d’Heures débutent toujours par un calendrier qui indique les fêtes religieuses.

Les calendriers et compost des bergers sont de nature différente. Edités pour "enseigner la science des bergers qui est science de l’âme, du corps, des astres, de la vie et de la mort", ces livres sont en fait des compilations à usage pratique et moral destinées à un public laïc. Ils s’inspirent d’ouvrages médiévaux tels que "Le Livre des propriétés des choses" de Barthélémy l’Anglais, les "Grandes Danses Macabres", les traités préparant les âmes au Jugement Dernier. Ils ont recours à l’astrologie, très présente aux XVe et XVIe siècles. Les signes du zodiaque, les planches anatomiques, les danses macabres ou représentations des enfers, les représentations des activités agricoles ou artisanales pour chaque mois de l’année, doivent enrichir le texte pour guider l’Homme vers son salut.

Le premier Compost des bergers fut imprimé à Paris par Guy Marchant en 1491, avant d’être réédité à de nombreuses reprises dans les décennies suivantes.

Toutes les éditions du XVIe siècle de ce calendrier populaire sont extrêmement rares. Celle-ci, gothique à 2 colonnes et dont le titre et le calendrier sont imprimés en rouge et noir, suivant la tradition des manuscrits, l’est tout particulièrement.

Fondé sur une équation établie entre la vie d’un homme et le cycle de l’année, le texte offre à la fois un almanach perpétuel et un riche recueil de préceptes moraux, conseils pratiques et pièces religieuses.

L’ouvrage comprend d’abord un prologue « de l’aucteur » justifiant le fait qu’il retranscrit le savoir des bergers. Le second prologue est celui du prétendu maître berger, qui présente une leçon de comput.

Suit dans notre Compost un calendrier, dans la tradition médiévale, tel qu’on en trouve en préambule de nombreux Livres d’Heures.

Outre les calendriers, tables mobiles et phases de la lune, les arbres et branches des vertus et des vices, les peines de l'enfer, le livre du salut de l'âme, des chapitres d'anatomie, de phlébotomie, de diététique, etc., on y trouve plusieurs poèmes ou ballades tels les Dictz des oyseaux, le Dictic des trespassez en forme de Balade & du Jugement, les Dix commandemens de la Loy, Lhystoire du Navire sur Mer, le Dict du Mort, les Dix commandemens du diable, les Dix Nations Chrestiennes, etc.

L’illustration, d’un grand intérêt, se compose d’un très beau bois montrant trois bergers dans les champs gardant leurs troupeaux et devisant en observant les astres, placé sur le titre, de plus de 80 bois dans le texte, y compris 8 grands montrant les peines de l’enfer, d’une cinquantaine de lettrines ornées et de 522 petits rameaux ou branches pour l’arbre des vices & miroir pour cognoistre ses pechez.

Le calendrier comporte 12 bois correspondant à l’occupation des mois.

Le cycle des 8 grandes gravures sur bois (105 x 97 mm) présente un intérêt iconographique tout particulier. La première figure Lazare narrant au Christ et aux apôtres, à table chez Simon, la vision de son séjour des morts. Les 7 autres gravures illustrent avec violence, réalisme et fantaisie les supplices de l’enfer.

Très diverses, l’ensemble des gravures représentent autant les occupations des mois avec scènes champêtres, scène de chasse ou scène galante, que des figures astronomiques, des figures de médecine ou d’anatomie, les arbres des vices et des vertus...

La marque typographique de la veuve Bonfons se trouve au verso du dernier feuillet (cf. Silvestre, n°125).

Très intéressant cycle iconographique, de facture populaire, illustrant le décalage culturel existant en 1569 entre l’élite cultivée pénétrée de Renaissance et les bourgeois des villes encore sensibles à l’imaginaire médiéval.

Bel exemplaire d’un illustré mythique.

Cette édition est citée par Brunet (II, 206) sans collation et sans localisation d'exemplaires. Le catalogue en ligne USTC en signale seulement 2 exemplaires dans les fonds publics, l'un à Londres (British Library), l'autre à l'université de Yale aux États-Unis.

Bel exemplaire, grand de marges, dans une élégante reliure en maroquin rouge de Chambolle-Duru dite « aux pélicans » exécutée pour le baron Pichon (1897, n°293).

Il porte une note autographe du bibliophile sur une garde: « Ce volume est de 1569. On en a la preuve au v° du fet C où l'almanach de Pâques et des fetes mobiles commence à cette année B.J.P ».