livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement... livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement... livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement...
livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement... livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement... livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement...
Histoire du gouvernement de Venise au XVIIe siècle Intéressante édition de cette virulente critique du gouvernement vénitien, condamnée au feu et qui valut à son auteur d’être enfermé à la Bastille. Précieux exemplaire provenant de la collection Yemeniz et cité par Willems.





down
Histoire, religion

AMELOT DE LA HOUSSAYE, Nicolas

Histoire du gouvernement de Venise, Avec le supplément.

Sur la Copie, A Paris, chez Frederic Leonard, 1677.

Relié avec : Examen de la liberté originaire de Venise. Traduit de l’Italien. Avec une Harangue de Louis Hélian Ambassadeur de France contre les Vénitiens, Traduite du Latin. Et des Remarques Historiques. Sur la Copie à Ratisbonne, chez Jean Aubri, 1677.

2 volumes in-12 de : I/ (2) ff.bl., (12) ff. dont 1 frontispice gravé, 550 pp., (19) ff. pour la table, (2) ff.bl.; II/ (2) ff.bl., 237 pp., (3) pp. de table, (6) ff., 211 pp., (3) pp., (2) ff.bl. Reliés en plein maroquin bleu nuit, triple filet doré d’encadrement sur les plats, dos à nerfs richement ornés, double filet doré sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures. Reliure signée de Bauzonnet-Trautz.

134 x 74 mm.

Seconde édition, largement augmentée, de cette histoire du gouvernement de Venise qui valut à son auteur d’être emprisonné à la Bastille. Willems 1907 ; Ruble, Catalogue des livres rares, 671 ; Brunet, V, 502.

L’auteur était le secrétaire de l’ambassade française à Venise. A travers ce récit comportant d’importantes révélations sur la politique du gouvernement vénitien, Amelot de la Houssaye entreprit de critiquer l’administration de cette république et d’exposer les causes de sa décadence. L’ouvrage parut d’abord en mars 1676 et, ne semblant pas être désapprouvé par le pouvoir royal, provoqua des protestations indignées de l’ambassadeur vénitien Giustiniani. L’auteur fut envoyé à la Bastille où il ne resta que six mois. Une seconde édition, avec suppléments, publiée immédiatement après, renouvela ces protestations, et l’édition fut interdite. Cette persécution fit une publicité extraordinaire à cet ouvrage qui connut vingt-deux éditions en trois ans, et de nombreuses traductions.

« Amelot de la Houssaye, célèbre publiciste français, né à Orléans en février 1634, mort à Paris le 8 décembre 1706. Il fut d’abord secrétaire d’ambassade à Venise, et se consacra ensuite à l’étude de l’histoire, de la morale et de la philosophie : voilà tout ce que l’on sait de sa vie. On lui reproche de la dureté dans le style ; mais son exactitude dans les faits et la justesse de son esprit font pardonner ce défaut. Les principaux ouvrages d’Amelot sont : ‘Histoire du gouvernement de Venise’, Amsterdam, 1676, 1705, 3 vol. in-12, avec un supplément. Cet ouvrage, qui, pour la première fois, mit au jour les maximes de la république de Venise, devint l’objet des réclamations du sénat vénitien auprès de la cour de France. Bayle dit que l’auteur fut enfermé à la Bastille ». (Nouvelle Biographie générale, II, 351).

Le présent exemplaire est cité par Willems : « Vendu mar. bl. (Bauzonnet) 100 frs. Yemeniz ».

« Cet ouvrage, rempli de traits satiriques, mais cependant très propre à faire connaître le gouvernement de Venise, déplut au Sénat, qui s’en plaignit à la cour de France ; on prétend même que l’auteur fut enfermé à la Bastille » (Michaud, Biographie universelle, 36).

« Le lieutenant-général de police d’Argenson écrivait au ministre, le 24 février 1700 : ‘J’ai parlé au syndic des libraires, touchant ‘l’Histoire du gouvernement de Venise’, par le sieur Amelot de la Houssaye, et j’ai donné ordre, en exécution de celui dont il vous a plu de m’honorer, qu’on fit une perquisition exacte dans toutes les boutiques. Je savais qu’il était du nombre des livres défendus, et depuis trois ans plusieurs exemplaires de cet ouvrage ont été supprimés de mon ordonnance ».

« Cet ouvrage fit beaucoup de bruit lorsqu’il parut, et le sénat de Venise, l’ayant qualifié de séditieux, le condamna au feu… On en a une traduction française sous le titre d’’Examen de la liberté originaire de Venise’, par Amelot de la Houssaye, qui y a joint la traduction d’une harangue latine de Louis Helian, contre les Vénitiens, prononcée en 1510, le tout imprimé sous la date de Ratisbonne, 1677, in-12 » (Brunet).

Précieux exemplaire de cet ouvrage politique condamné au feu des sa publication, finement relié en maroquin bleu nuit par Trautz-Bauzonnet, cite par Willems.

Provenance : Bibliothèque du Duc de Chartres et collection Yemeniz (ex libris).





livres rares édition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE, Nicolas Histoire du gouvernement de Venise, ... Intéressante édition de cette virulente ...
livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement...



  livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement...



  livres rares edition originale livres anciens AMELOT DE LA HOUSSAYE Nicolas Histoire du gouvernement...



 
Intéressante édition de cette virulente critique du gouvernement vénitien, condamnée au feu et qui valut à son auteur d’être enfermé à la Bastille. Précieux exemplaire provenant de la collection Yemeniz et cité par Willems.
Prix: 4 000 €

AMELOT DE LA HOUSSAYE, Nicolas

Histoire du gouvernement de Venise, Avec le supplément.

Sur la Copie, A Paris, chez Frederic Leonard, 1677.

Relié avec : Examen de la liberté originaire de Venise. Traduit de l’Italien. Avec une Harangue de Louis Hélian Ambassadeur de France contre les Vénitiens, Traduite du Latin. Et des Remarques Historiques. Sur la Copie à Ratisbonne, chez Jean Aubri, 1677.

2 volumes in-12 de : I/ (2) ff.bl., (12) ff. dont 1 frontispice gravé, 550 pp., (19) ff. pour la table, (2) ff.bl.; II/ (2) ff.bl., 237 pp., (3) pp. de table, (6) ff., 211 pp., (3) pp., (2) ff.bl. Reliés en plein maroquin bleu nuit, triple filet doré d’encadrement sur les plats, dos à nerfs richement ornés, double filet doré sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures. Reliure signée de Bauzonnet-Trautz.

134 x 74 mm.

Seconde édition, largement augmentée, de cette histoire du gouvernement de Venise qui valut à son auteur d’être emprisonné à la Bastille. Willems 1907 ; Ruble, Catalogue des livres rares, 671 ; Brunet, V, 502.

L’auteur était le secrétaire de l’ambassade française à Venise. A travers ce récit comportant d’importantes révélations sur la politique du gouvernement vénitien, Amelot de la Houssaye entreprit de critiquer l’administration de cette république et d’exposer les causes de sa décadence. L’ouvrage parut d’abord en mars 1676 et, ne semblant pas être désapprouvé par le pouvoir royal, provoqua des protestations indignées de l’ambassadeur vénitien Giustiniani. L’auteur fut envoyé à la Bastille où il ne resta que six mois. Une seconde édition, avec suppléments, publiée immédiatement après, renouvela ces protestations, et l’édition fut interdite. Cette persécution fit une publicité extraordinaire à cet ouvrage qui connut vingt-deux éditions en trois ans, et de nombreuses traductions.

« Amelot de la Houssaye, célèbre publiciste français, né à Orléans en février 1634, mort à Paris le 8 décembre 1706. Il fut d’abord secrétaire d’ambassade à Venise, et se consacra ensuite à l’étude de l’histoire, de la morale et de la philosophie : voilà tout ce que l’on sait de sa vie. On lui reproche de la dureté dans le style ; mais son exactitude dans les faits et la justesse de son esprit font pardonner ce défaut. Les principaux ouvrages d’Amelot sont : ‘Histoire du gouvernement de Venise’, Amsterdam, 1676, 1705, 3 vol. in-12, avec un supplément. Cet ouvrage, qui, pour la première fois, mit au jour les maximes de la république de Venise, devint l’objet des réclamations du sénat vénitien auprès de la cour de France. Bayle dit que l’auteur fut enfermé à la Bastille ». (Nouvelle Biographie générale, II, 351).

Le présent exemplaire est cité par Willems : « Vendu mar. bl. (Bauzonnet) 100 frs. Yemeniz ».

« Cet ouvrage, rempli de traits satiriques, mais cependant très propre à faire connaître le gouvernement de Venise, déplut au Sénat, qui s’en plaignit à la cour de France ; on prétend même que l’auteur fut enfermé à la Bastille » (Michaud, Biographie universelle, 36).

« Le lieutenant-général de police d’Argenson écrivait au ministre, le 24 février 1700 : ‘J’ai parlé au syndic des libraires, touchant ‘l’Histoire du gouvernement de Venise’, par le sieur Amelot de la Houssaye, et j’ai donné ordre, en exécution de celui dont il vous a plu de m’honorer, qu’on fit une perquisition exacte dans toutes les boutiques. Je savais qu’il était du nombre des livres défendus, et depuis trois ans plusieurs exemplaires de cet ouvrage ont été supprimés de mon ordonnance ».

« Cet ouvrage fit beaucoup de bruit lorsqu’il parut, et le sénat de Venise, l’ayant qualifié de séditieux, le condamna au feu… On en a une traduction française sous le titre d’’Examen de la liberté originaire de Venise’, par Amelot de la Houssaye, qui y a joint la traduction d’une harangue latine de Louis Helian, contre les Vénitiens, prononcée en 1510, le tout imprimé sous la date de Ratisbonne, 1677, in-12 » (Brunet).

Précieux exemplaire de cet ouvrage politique condamné au feu des sa publication, finement relié en maroquin bleu nuit par Trautz-Bauzonnet, cite par Willems.

Provenance : Bibliothèque du Duc de Chartres et collection Yemeniz (ex libris).