livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie- livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-
Tabacologia de Neander L’un des traités de tabacologie majeurs illustré des premières représentations d’Amérindiens cultivant le tabac.
Séduisant exemplaire conservé dans sa reliure en vélin de l’époque à recouvrement.






down
Livres illustrés / Histoire naturelle / Science, médecine

NEANDER, Johann

Tabacologia : Hoc est Tabaci, seu Nicotianae Descriptio Medico-Chirurgico-Pharmaceutica

Lugduni Batavorum, Isaac Elzevier, 1626.

In-4 de : 1 frontispice, 1 portrait de l’auteur, (18) ff., 256 pp., (4), 9 planches à pleine pages dans le texte. Petit manque dans la marge blanche de la p. 207. Ex libris manuscrit à l’encre sur la contregarde. Relié en plein vélin rigide à recouvrement de l’époque, dos lisse avec titre manuscrit. Reliure de l’époque.

217 x 164 mm.

Seconde édition, la plus complète, de l’un des plus importants ouvrages relatifs au tabac. Arents, II, n°148; Willems, Les Elzevier, 257; Bibliotheca Osleriana, 3490; Leclerc, Bibliotheca Americana, 3399; Sabin 52173; Bragge, Bibliotheca Nicotiana, 27.

La Tabacologia de Neander figure parmi les plus importants ouvrages relatifs au tabac; la présente édition est la plus achevée, c'est elle qui figurait dans la célèbre collection des Candolle (Catalogue des ouvrages prélinnéens de la bibliothèque des Conservatoire et Jardin botanique de la ville de Genève, n° 135).

Neander, médecin allemand qui s'attacha surtout à la recherche des propriétés des plantes, étudie ici le tabac. Il conseille l'usage de longues pipes, comme celles des Indiens, pour permettre le refroidissement de la fumée. Mais, s’il recommande l’utilisation du tabac dans la préparation de médicaments, il se pose aussi contre un usage du tabac récréatif. Selon ses dires, le tabac était " une plante créée par Dieu mais le diable s’en est mêlé; en prendre avec excès ruine l’âme et le corps."

The text is preceded by a list of varieties of tobacco, and is followed by letters to Neander from W. van der Meer, J. Raphelengius and Adrianus van Valkenburg… Neander studied at Leyden and practiced at Bremen, his birth-place. Details of his life are unknown but he calls himself “Medicus, philosophus et poeta”. There are many editions of this ‘Tabacologia’, the first being an Elzevir, 1622, of which this is a good reprint… The number of diseases for which tobacco was used is remarkable.” (Bibliotheca Osleriana, 3490).

"The little that is new in this treatise is of very definite value in the history of tobacco, and that little is rendered more impressive by the novel and accurate illustrations which decorate the work. Among them are the earliest representations known to us of American natives engaged in cultivating and curing tobacco, of curious pipes, and of the kalian of Persia" (Arents).

Le présent ouvrage est orne d'un beau titre gravé, d'un portrait de l'auteur et de 9 belles gravures sur cuivre à pleine page montrant des plants de tabac, des scènes de récolte... Le frontispice gravé et le portrait de Neander sont ici en premier tirage.

Ces gravures sont du plus haut intérêt car ce sont les premières représentations connues d’Amérindiens cultivant et fumant du tabac.

« 9 figures sur cuivre représentant la plante, la récolte faite par les Indiens et des pipes indiennes » (Leclerc, Bibliotheca Americana, 3399).

Très bel exemplaire de ce traite de tabacologie illustre de gravures du plus haut intérêt, conserve dans sa reliure en vélin de l’époque à recouvrement.





livres rares édition originale livres anciens NEANDER, Johann Tabacologia : Hoc est Tabaci, ... L’un des traités de tabacologie ...
livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-



  livres-rares-edition-originale-livres-anciens-NEANDER-Johann-Tabacologia-Hoc-est-Tabaci-L-un-des-traites-de-tabacologie-



 
L’un des traités de tabacologie majeurs illustré des premières représentations d’Amérindiens cultivant le tabac.
Séduisant exemplaire conservé dans sa reliure en vélin de l’époque à recouvrement.

Prix: 7 500 €

NEANDER, Johann

Tabacologia : Hoc est Tabaci, seu Nicotianae Descriptio Medico-Chirurgico-Pharmaceutica

Lugduni Batavorum, Isaac Elzevier, 1626.

In-4 de : 1 frontispice, 1 portrait de l’auteur, (18) ff., 256 pp., (4), 9 planches à pleine pages dans le texte. Petit manque dans la marge blanche de la p. 207. Ex libris manuscrit à l’encre sur la contregarde. Relié en plein vélin rigide à recouvrement de l’époque, dos lisse avec titre manuscrit. Reliure de l’époque.

217 x 164 mm.

Seconde édition, la plus complète, de l’un des plus importants ouvrages relatifs au tabac. Arents, II, n°148; Willems, Les Elzevier, 257; Bibliotheca Osleriana, 3490; Leclerc, Bibliotheca Americana, 3399; Sabin 52173; Bragge, Bibliotheca Nicotiana, 27.

La Tabacologia de Neander figure parmi les plus importants ouvrages relatifs au tabac; la présente édition est la plus achevée, c'est elle qui figurait dans la célèbre collection des Candolle (Catalogue des ouvrages prélinnéens de la bibliothèque des Conservatoire et Jardin botanique de la ville de Genève, n° 135).

Neander, médecin allemand qui s'attacha surtout à la recherche des propriétés des plantes, étudie ici le tabac. Il conseille l'usage de longues pipes, comme celles des Indiens, pour permettre le refroidissement de la fumée. Mais, s’il recommande l’utilisation du tabac dans la préparation de médicaments, il se pose aussi contre un usage du tabac récréatif. Selon ses dires, le tabac était " une plante créée par Dieu mais le diable s’en est mêlé; en prendre avec excès ruine l’âme et le corps."

The text is preceded by a list of varieties of tobacco, and is followed by letters to Neander from W. van der Meer, J. Raphelengius and Adrianus van Valkenburg… Neander studied at Leyden and practiced at Bremen, his birth-place. Details of his life are unknown but he calls himself “Medicus, philosophus et poeta”. There are many editions of this ‘Tabacologia’, the first being an Elzevir, 1622, of which this is a good reprint… The number of diseases for which tobacco was used is remarkable.” (Bibliotheca Osleriana, 3490).

"The little that is new in this treatise is of very definite value in the history of tobacco, and that little is rendered more impressive by the novel and accurate illustrations which decorate the work. Among them are the earliest representations known to us of American natives engaged in cultivating and curing tobacco, of curious pipes, and of the kalian of Persia" (Arents).

Le présent ouvrage est orne d'un beau titre gravé, d'un portrait de l'auteur et de 9 belles gravures sur cuivre à pleine page montrant des plants de tabac, des scènes de récolte... Le frontispice gravé et le portrait de Neander sont ici en premier tirage.

Ces gravures sont du plus haut intérêt car ce sont les premières représentations connues d’Amérindiens cultivant et fumant du tabac.

« 9 figures sur cuivre représentant la plante, la récolte faite par les Indiens et des pipes indiennes » (Leclerc, Bibliotheca Americana, 3399).

Très bel exemplaire de ce traite de tabacologie illustre de gravures du plus haut intérêt, conserve dans sa reliure en vélin de l’époque à recouvrement.