NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...
NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c... NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...
Très rare Psautier illustré, le seul ouvrage imprimé sur les presses du monastère de Zinna, sans conteste l’un des plus beaux incunables ornés de bois gravés.

L’illustration gravée sur bois – très riche, rude et expressive – est l’un des chefs-d’œuvre de la gravure du XVe siècle.







down
Livres illustrés

NITZSCHEWITZ, Hermann.

Novum beate Marie Virginis Psalterium

Zinna, Imprimé sur les presses du Monastère cistercien [par Johannes Luce ?] avec les types de Conrad Kachelofen, vers 1494.

In-4 de (116) ff. signés : A-B8, C10 ; A-F8 (il n'y a pas de cahier G), H8, []4, HH8, I-K8, L6. Ainsi complet. Peau de truie crème, dos à nerfs. Reliure moderne signée H. Peller.

216 x 155 mm.



 

Très rare Psautier illustré, le seul ouvrage imprimé sur les presses du monastère de Zinna, sans conteste l’un des plus beaux incunables ornés de bois gravés.

C’est la première version de ce Psautier marial, et la seule imprimée en latin. L’empereur Frédéric III de Habsbourg avait été sollicité pour couvrir les frais d’illustration et d’impression de ce précieux volume réalisé au sein du monastère cistercien de Zinna (Klosters Zinna, dans le Brandebourg) sous les auspices de la Confrérie du Rosaire. Frédéric mourut en 1493, et le financement de l’ouvrage fut complété par son fils, Maximilien 1er (1459-1519).

Hermann Nitzschewitz, mort en 1503, était vicaire et protonotaire impérial à Lunebourg. Son Psalterium illustré, formidable répertoire des miracles contenus dans le Nouveau Testament, avait été composé comme un viatique spirituel destiné à contenir la peur de l'invasion turque. Le projet avait sans doute pris corps à la suite de la réunion d'une commission sur les affaires ottomanes tenue en 1486 au Reichstag de Nuremberg et à laquelle avait assisté le prince électeur de Brandebourg, souverain de l'auteur.


This new ‘Marienpsalter’ apparently was intended as a spiritual weapon against the ever-increasing power of the Turk. It owed its origin to the revival in 1475 of the old Rosenkranz-Brüderschaft by J. Sprenger, the prior of the Dominican convent at Cöln... Nitzschewitz finished the book in 1489, but it was not until Sept. 1492 that he received the Emperor's commission to print. The typographical part, however, was probably not commenced until Maximilian's succession in Aug. 1493... This book would be the first of the several magnificent publications encouraged by the Emperor” (Hugh W. Davies, in Fairfax Murray).


L’illustration gravée sur bois – très riche, rude et expressive – est l’un des chefs-d’œuvre de la gravure du XVe siècle.


Elle se compose de 167 bois ici en premier tirage, dont 165 illustrant le psautier (77 x 86 mm env.) et 2 à pleine page répétés au premier feuillet (170 x 112 mm env.), auxquels il faut ajouter de nombreuses bordures historiées formées de 6 blocs verticaux (141 x 40 mm env.) et 8 paires de blocs horizontaux, répétés (43 x 134 mm env.). Un large et bel encadrement floral, répété trois fois, complète l'ornementation.


La première gravure à pleine page montre une Vierge à l'enfant en majesté entourée des deux empereurs agenouillés et tenant une bannière. A ses pieds, un rosaire à la main : Albert von Klitzing, maire de Magdebourg ; Adolf von Anhalt, prévôt du chapitre de la même ville, avec ses armes ; Nicolaus, abbé de Zinna, avec les armes du monastère ; un religieux, très probablement Hermann Nitzschewitz. La seconde gravure représente Frédéric III agenouillé ; de sa poitrine jaillit une vision de la Vierge à l'enfant supportée par un croissant de lune ; de la main droite, Frédéric tend l'épée impériale à son fils Maximilien, à genoux derrière lui.


Les 165 petites gravures du psautier montrent des scènes de la vie du Christ et de la Vierge intégrant plusieurs éléments iconographiques fantastiques (anges, diables, animaux monstrueux, miracles, visions de l'enfer et du paradis...), le tout dessiné et gravé avec un trait élémentaire et "brut", dans un évident souci pédagogique et expressif.

Dates : the Psalterium b. Mariae virginis of Hermann Nitzschewitz is the only book known to have issued from this press, and this cannot have been printed before August, 1493, nor after 1496. The types used in the Psalterium are previously found in the possession of Conrad Kachelofen at Leipzig, while a Low German version with some of the woodcuts is printed in those used by Johann Luce at Lüneburg (see Gesellschaft für Typenkunde, pl. 106). The Psalterium may thus have been printed by Kachelofen, possibly during his absence from Leipzig in 1495-6, after he had finished the Meissen Missal at Freiberg (see note to Kachelofen, p. 622), and the German version with type bought from Luce when the latter gave up printing. Or the Psalterium may have been printed with type borrowed from Kachelofen late in 1493, and the wood-blocks sold to Luce, who could then have printed the German version at Lüneburg in 1493-4.

Of the two full-page woodcuts the first (1a) represents the Virgin and Child in glory above, Frederick on her right, Maximilian on her left, each with a banner-bearer. Below kneel four praying figures with rosaries Albert von Klitzing, dean of Magdeburg ('Alber cli deca'), with his arms, three Tartar caps, Adoif von Anhalt, Dompropst of Magdeburg ('Adol fposi mag'), with his arms, those of Anhalt impaling Saxony and old Anhalt, Nicolaus, abbot of Zinna ('Nico. abbas Cenne'), with the arms of the monastery, a cross with the letters mors, and a crozier, a religious, probably intended for the author. The second cut (1b) represents Frederick, from whose breast grows a vision of the Virgin and Child standing on the crescent moon, kneeling before an altar, and handing on his sword to Maximilian who kneels behind him, the imperial eagle on a shield below. There are 166 smaller cuts, and six side-pieces and eight pairs of foot-pieces are constantly repeated. On 2a and 17a is a floral border in three pieces. (See Otte, Das neutestamentliche Bilderbuch des H. Nitzschewitz vom Jahre 1489, in Neue Mitteilungen d. thür.-sächs. Vereins für Erforschung d. vaterl. Altertums, Bd xv.)

Cette illustration luxuriante aurait été gravée à Magdebourg par deux artistes appartenant à l'atelier qui travaillait pour Simon Koch et Moritz Brandis.

Ouvrage d’une insigne rareté, dont seulement deux ou trois exemplaires sont apparus sur le marché du livre ancien depuis 1945.

1) Le 9 mai 1978, l’exemplaire Broxbourne était vendu £ 35,200 ($ 63,000) il y a 40 ans.

2) Le 8 avril 1981, l’exemplaire Sexton (rebacked et repaired, some repairs and tears) était vendu $ 46,000 il y a 37 ans. Le prix de ces grands incunables illustrés a été depuis lors multiplié par 5.

Bibliographie : Goff, N-260 ; Hain, 11891* ; Schreiber 4859 ; CIBN, N-150 ; Schäfer, 252 (exemplaire Perrins - Broxbourne) ; Proctor, 3226 ; BMC, III, 700 ; GW, M-27158 ; Fairfax Murray German, 309 ; Hind, I, 286 ; F. K. Clajus, "Der Marienpsalter der Klosterdruckerei Zinna vom Jahre 1493", in : Das Antiquariat, 13 (1957), n° 8/9, pp. 193-196 ; E. Hühns, "Der Marienpsalter des Klosters Zinna", in : Beiträge zur Inkunabelkunde, 3e série, n° 6 (1975), pp. 38-43 ; sur l'identité de l'imprimeur, voir : Geldner, Inkunabeldrucker, I, 286.





NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares édition originale livres anciens camille sourget
NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



  NITZSCHEWITZ Novum Psalterium Beatae Virginis Mariae livres rares edition originale livres anciens c...



 

L’illustration gravée sur bois – très riche, rude et expressive – est l’un des chefs-d’œuvre de la gravure du XVe siècle.


Prix: 100 000 €

NITZSCHEWITZ, Hermann.

Novum beate Marie Virginis Psalterium

Zinna, Imprimé sur les presses du Monastère cistercien [par Johannes Luce ?] avec les types de Conrad Kachelofen, vers 1494.

In-4 de (116) ff. signés : A-B8, C10 ; A-F8 (il n'y a pas de cahier G), H8, []4, HH8, I-K8, L6. Ainsi complet. Peau de truie crème, dos à nerfs. Reliure moderne signée H. Peller.

216 x 155 mm.

Très rare Psautier illustré, le seul ouvrage imprimé sur les presses du monastère de Zinna, sans conteste l’un des plus beaux incunables ornés de bois gravés.

C’est la première version de ce Psautier marial, et la seule imprimée en latin. L’empereur Frédéric III de Habsbourg avait été sollicité pour couvrir les frais d’illustration et d’impression de ce précieux volume réalisé au sein du monastère cistercien de Zinna (Klosters Zinna, dans le Brandebourg) sous les auspices de la Confrérie du Rosaire. Frédéric mourut en 1493, et le financement de l’ouvrage fut complété par son fils, Maximilien 1er (1459-1519).

Hermann Nitzschewitz, mort en 1503, était vicaire et protonotaire impérial à Lunebourg. Son Psalterium illustré, formidable répertoire des miracles contenus dans le Nouveau Testament, avait été composé comme un viatique spirituel destiné à contenir la peur de l'invasion turque. Le projet avait sans doute pris corps à la suite de la réunion d'une commission sur les affaires ottomanes tenue en 1486 au Reichstag de Nuremberg et à laquelle avait assisté le prince électeur de Brandebourg, souverain de l'auteur.

This new ‘Marienpsalter’ apparently was intended as a spiritual weapon against the ever-increasing power of the Turk. It owed its origin to the revival in 1475 of the old Rosenkranz-Brüderschaft by J. Sprenger, the prior of the Dominican convent at Cöln... Nitzschewitz finished the book in 1489, but it was not until Sept. 1492 that he received the Emperor's commission to print. The typographical part, however, was probably not commenced until Maximilian's succession in Aug. 1493... This book would be the first of the several magnificent publications encouraged by the Emperor” (Hugh W. Davies, in Fairfax Murray).

L’illustration gravée sur bois – très riche, rude et expressive – est l’un des chefs-d’œuvre de la gravure du XVe siècle.

Elle se compose de 167 bois ici en premier tirage, dont 165 illustrant le psautier (77 x 86 mm env.) et 2 à pleine page répétés au premier feuillet (170 x 112 mm env.), auxquels il faut ajouter de nombreuses bordures historiées formées de 6 blocs verticaux (141 x 40 mm env.) et 8 paires de blocs horizontaux, répétés (43 x 134 mm env.). Un large et bel encadrement floral, répété trois fois, complète l'ornementation.

La première gravure à pleine page montre une Vierge à l'enfant en majesté entourée des deux empereurs agenouillés et tenant une bannière. A ses pieds, un rosaire à la main : Albert von Klitzing, maire de Magdebourg ; Adolf von Anhalt, prévôt du chapitre de la même ville, avec ses armes ; Nicolaus, abbé de Zinna, avec les armes du monastère ; un religieux, très probablement Hermann Nitzschewitz. La seconde gravure représente Frédéric III agenouillé ; de sa poitrine jaillit une vision de la Vierge à l'enfant supportée par un croissant de lune ; de la main droite, Frédéric tend l'épée impériale à son fils Maximilien, à genoux derrière lui.

Les 165 petites gravures du psautier montrent des scènes de la vie du Christ et de la Vierge intégrant plusieurs éléments iconographiques fantastiques (anges, diables, animaux monstrueux, miracles, visions de l'enfer et du paradis...), le tout dessiné et gravé avec un trait élémentaire et "brut", dans un évident souci pédagogique et expressif.

Dates : the Psalterium b. Mariae virginis of Hermann Nitzschewitz is the only book known to have issued from this press, and this cannot have been printed before August, 1493, nor after 1496. The types used in the Psalterium are previously found in the possession of Conrad Kachelofen at Leipzig, while a Low German version with some of the woodcuts is printed in those used by Johann Luce at Lüneburg (see Gesellschaft für Typenkunde, pl. 106). The Psalterium may thus have been printed by Kachelofen, possibly during his absence from Leipzig in 1495-6, after he had finished the Meissen Missal at Freiberg (see note to Kachelofen, p. 622), and the German version with type bought from Luce when the latter gave up printing. Or the Psalterium may have been printed with type borrowed from Kachelofen late in 1493, and the wood-blocks sold to Luce, who could then have printed the German version at Lüneburg in 1493-4.

Of the two full-page woodcuts the first (1a) represents the Virgin and Child in glory above, Frederick on her right, Maximilian on her left, each with a banner-bearer. Below kneel four praying figures with rosaries Albert von Klitzing, dean of Magdeburg ('Alber cli deca'), with his arms, three Tartar caps, Adoif von Anhalt, Dompropst of Magdeburg ('Adol fposi mag'), with his arms, those of Anhalt impaling Saxony and old Anhalt, Nicolaus, abbot of Zinna ('Nico. abbas Cenne'), with the arms of the monastery, a cross with the letters mors, and a crozier, a religious, probably intended for the author. The second cut (1b) represents Frederick, from whose breast grows a vision of the Virgin and Child standing on the crescent moon, kneeling before an altar, and handing on his sword to Maximilian who kneels behind him, the imperial eagle on a shield below. There are 166 smaller cuts, and six side-pieces and eight pairs of foot-pieces are constantly repeated. On 2a and 17a is a floral border in three pieces. (See Otte, Das neutestamentliche Bilderbuch des H. Nitzschewitz vom Jahre 1489, in Neue Mitteilungen d. thür.-sächs. Vereins für Erforschung d. vaterl. Altertums, Bd xv.)

Cette illustration luxuriante aurait été gravée à Magdebourg par deux artistes appartenant à l'atelier qui travaillait pour Simon Koch et Moritz Brandis.

Ouvrage d’une insigne rareté, dont seulement deux ou trois exemplaires sont apparus sur le marché du livre ancien depuis 1945.

1) Le 9 mai 1978, l’exemplaire Broxbourne était vendu £ 35,200 ($ 63,000) il y a 40 ans.

2) Le 8 avril 1981, l’exemplaire Sexton (rebacked et repaired, some repairs and tears) était vendu $ 46,000 il y a 37 ans. Le prix de ces grands incunables illustrés a été depuis lors multiplié par 5.

Bibliographie : Goff, N-260 ; Hain, 11891* ; Schreiber 4859 ; CIBN, N-150 ; Schäfer, 252 (exemplaire Perrins - Broxbourne) ; Proctor, 3226 ; BMC, III, 700 ; GW, M-27158 ; Fairfax Murray German, 309 ; Hind, I, 286 ; F. K. Clajus, "Der Marienpsalter der Klosterdruckerei Zinna vom Jahre 1493", in : Das Antiquariat, 13 (1957), n° 8/9, pp. 193-196 ; E. Hühns, "Der Marienpsalter des Klosters Zinna", in : Beiträge zur Inkunabelkunde, 3e série, n° 6 (1975), pp. 38-43 ; sur l'identité de l'imprimeur, voir : Geldner, Inkunabeldrucker, I, 286.