livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti
livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti
Une suite de 93 gravures de Jost Amman. « Son chef-d’œuvre », en très séduisant vélin de l’époque.





down
Art et architecture / Histoire, religion / Livres illustrés

AMMAN

Icones Novi Testamenti


AMMAN, Jost. Icones novi testamenti. Arte et industria singulari experimentes, tum evangeliorum dominicalium argumenta. Francfort, Martin Lechler pour Jérôme Feyerabend, 1571.

Petit in-4, oblong, de 10 feuillets préliminaires, 93 planches et 1 f. de marque Vélin. Reliure de l’époque.

208 x 158 mm.

Première édition et premier tirage de cette très jolie suite de 93 gravures sur bois de Jost Amman, considerée comme son chef-d’œuvre et figurant les scènes du nouveau testament. Plusieurs sont signées de son monogramme : I1 Andreas Andresen. Jost Amman, 1864, N° 184. Becker. Jost Amman, Leipzig, 1854, p. 12.

Toutes ces gravures sur bois, fines et raffinées témoignent de l’habileté de l’artiste, qui campe avec cet art ses personnages élégants dans des scènes réalistes devant des paysages escarpés aux multiples détails ou des perspectives architecturales d’un réel intérêt.

La dédicace de l’éditeur Feyerabend nous renseigne sur la valeur attribuée aux artistes par leurs contemporains. Ainsi Conrad Gessner et Pierre Belon sont-ils appréciés pour leurs figures d’animaux et de plantes ; Dürer est considéré comme le grand précurseur, suivi de Christophe Amberger, Hans Bocksberger (qui a gravé plusieurs planches de cette suite), Virgil Solis, Lucas Cranach et enfin, non le moindre, Jost Amman lui-même.

« Comme ces grands devanciers allemands, les Dürer, les Aldegrever, les Beham, Jost Amman (1539-1591), porta surtout son effort artistique sur l’expression gravée.Il vint s’établir à Nuremberg en 1560 et continua avec bonheur, jusqu’à la fin de sa vie, dans cette ville, la tradition des grands artistes qui l’avaient précédé. Son succès fut considérable. Il grava avec une égale autorité sur cuivre et sur bois et fit preuve dans ses œuvres de remarquables qualités de trait et de composition. » Benezit, I, 159.

Cette suite est absolument rarissime. Elle est inconnue à Bartsch et manque à Fairfax-Murray, German books. L’Index Aureliensis (I, vol. 3, n° 104-810) ne peut citer que 4 exemplaires (Paris, Londres, Munich, Vienne) parmi les très nombreuses bibliothèques recensées. Aucun exemplaire n’est passé dans les ventes publiques au cours de 20 dernières années.





livres rares édition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti
livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti



  livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti



  livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti



  livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti



  livres rares edition originale livres anciens AMMAN Icones Novi Testamenti



 

Prix: 12 000 €

AMMAN

Icones Novi Testamenti


AMMAN, Jost. Icones novi testamenti. Arte et industria singulari experimentes, tum evangeliorum dominicalium argumenta. Francfort, Martin Lechler pour Jérôme Feyerabend, 1571.

Petit in-4, oblong, de 10 feuillets préliminaires, 93 planches et 1 f. de marque Vélin. Reliure de l’époque.

208 x 158 mm.

Première édition et premier tirage de cette très jolie suite de 93 gravures sur bois de Jost Amman, considerée comme son chef-d’œuvre et figurant les scènes du nouveau testament. Plusieurs sont signées de son monogramme : I1 Andreas Andresen. Jost Amman, 1864, N° 184. Becker. Jost Amman, Leipzig, 1854, p. 12.

Toutes ces gravures sur bois, fines et raffinées témoignent de l’habileté de l’artiste, qui campe avec cet art ses personnages élégants dans des scènes réalistes devant des paysages escarpés aux multiples détails ou des perspectives architecturales d’un réel intérêt.

La dédicace de l’éditeur Feyerabend nous renseigne sur la valeur attribuée aux artistes par leurs contemporains. Ainsi Conrad Gessner et Pierre Belon sont-ils appréciés pour leurs figures d’animaux et de plantes ; Dürer est considéré comme le grand précurseur, suivi de Christophe Amberger, Hans Bocksberger (qui a gravé plusieurs planches de cette suite), Virgil Solis, Lucas Cranach et enfin, non le moindre, Jost Amman lui-même.

« Comme ces grands devanciers allemands, les Dürer, les Aldegrever, les Beham, Jost Amman (1539-1591), porta surtout son effort artistique sur l’expression gravée.Il vint s’établir à Nuremberg en 1560 et continua avec bonheur, jusqu’à la fin de sa vie, dans cette ville, la tradition des grands artistes qui l’avaient précédé. Son succès fut considérable. Il grava avec une égale autorité sur cuivre et sur bois et fit preuve dans ses œuvres de remarquables qualités de trait et de composition. » Benezit, I, 159.

Cette suite est absolument rarissime. Elle est inconnue à Bartsch et manque à Fairfax-Murray, German books. L’Index Aureliensis (I, vol. 3, n° 104-810) ne peut citer que 4 exemplaires (Paris, Londres, Munich, Vienne) parmi les très nombreuses bibliothèques recensées. Aucun exemplaire n’est passé dans les ventes publiques au cours de 20 dernières années.